IPANEMA a bien de la chance !

Publié le 22 Décembre 2013

IPANEMA a bien de la chance !

Le 1er décembre j'ai mis en ligne les photos d'une petite boule de poils qui venait d'être capturée dans le parc de Bligny. Ce que je supposais s'est révélé exact, il s'agit bien d'une jeune chatte que nous avons appelée Ipanema. Comme tous les chats "sauvages", en fait des chats apeurés, capturés dans le parc de cet hôpital, elle était destinée à y retourner après sa convalescence. Mais voilà que Laurence, une vraie amie des chats, a vu sa photo sur notre blog et a été touchée en plein coeur par ses grands yeux apeurés...

Commençons par le début.... Il y a peu de temps notre Députée de la 4ème circonscription de l'Essonne et prétendante à la Mairie de Paris a bien fait rire en qualifiant le métro parisien de lieu de charme et en évoquant les rencontres incroyables qu'elle y fait !

J'espère ne pas vous faire rire en vous parlant des très belles rencontres que je fais, non pas dans le métro, mais dans la salle d'attente des vétérinaires ! Forcément les personnes qui fréquentent les cliniques vétérinaires sont soucieuses de la santé de leurs animaux et les conversations s'engagent facilement entre "mères à chats". Il y a aussi les bénévoles des associations de protection animale que je croise souvent, qui sont toutes des personnes généreuses et que j'ai plaisir à revoir.

C'est à la clinique vétérinaire de Morsang sur Orge que j'ai rencontré la délicieuse artiste peintre Sophie Lacko qui nous a offert plusieurs de ses oeuvres, vendues au profit de notre association. Laurence, je l'ai croisée aussi chez un vétérinaire alors qu'elle venait faire examiner un petit chaton tout juste recueilli. Nous avons sympathisé et j'ai eu ensuite l'agréable surprise de trouver un gentil message de sa part, sur notre blog.

C'est donc cette "Laurence amie des chats" qui m'a fait part de son désir d'accueillir Ipanema au sein de sa famille !

J'ai objecté qu'Ipanema est "sauvage". Les adoptants modèle courant souhaitent adopter un chat familier qui ne donnera jamais un méchant coup de griffe ou de dent !

S'il s'avère que jamais Ipanema ne viendra se faire caresser n'est pas un problème pour Laurence ou David, son mari, car ces personnes ne sont pas des adoptants modèle courant.

Tout comme leurs parents, ils se sont toujours occupés de chats des rues, c'est tout naturel pour eux.

Il y a trois jours Laurence est venue chercher Ipanema qui serait hébergée, dans un premier temps, dans une chambre d'amis et qui aurait rapidement le loisir de visiter la maison, d'en décoder les odeurs, d'y mettre ses marques et de se poser où bon lui semblerait.

Notre Ipanema n'a pas tardé à rejoindre la salle à manger et à trouver un lieu sûr : une chaise paillée, sous la table, avec la protection de la nappe...

Notre Ipanema n'a pas tardé à rejoindre la salle à manger et à trouver un lieu sûr : une chaise paillée, sous la table, avec la protection de la nappe...

N'est-ce pas une belle rencontre que celle de Laurence ? Et encore, vous ne savez pas tout. Elle est arrivée les bras chargés de cadeaux en aliments pour nos chats et m'a tout de suite fait part de son désir de devenir membre de notre association. C'est chose faite, une adhésion assortie d'un don généreux.

Alors...si je dois formuler des voeux pour notre association, c'est de faire, pour l'année qui vient, d'autres aussi belles rencontres !

P.S. Il a fallu utiliser le flash pour faire la photo sous la nappe... nous en aurons d'autres des photos que je partagerai avec vous.

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Yvan 22/12/2013 15:52

Merci Laurence, Merci David.
Bienvenue dans notre communauté
Notre députée vise très haut. Rien de moins que la présidence de la république (islamique.....)

Monique 22/12/2013 16:11

Oh Yvan !! Croyez-vous vraiment ?

Sophie 22/12/2013 15:42

Encore un beau conte de Noël! Magnifique créature et si joliment nommée, longue et belle vie à toi!

Joelle 22/12/2013 14:10

Un doux foyer s'ouvre à toi, sois heureuse maintenant Ipanema, même effrayé ton regard est magnifique puisque Laurence est tombée sous ton charme ! Les rencontres sont plus saines, à tout point de vue dans les cabinets vétérinaires, que dans le métro parisien, je le confirme Monique, n'en déplaise à Madame la Députée !