Une famille en or pour Lara et Léon

Publié le 4 Octobre 2015

Très intimidés dès leur arrivée dans leur nouvelle famille...

Très intimidés dès leur arrivée dans leur nouvelle famille...

Souvenez-vous de ces trois bébés chats qui m'avaient été apportés par un couple qui venait de les trouver abandonnés sur un parking. Vous retrouverez leurs photos d'alors sur un post du mois de mai 2015.

Par chance ils avaient été adoptés par Tosca qui s'est occupée de leur éducation et de leur toilette, en même temps qu'elle leur offrait ce qu'il lui restait de lait, après qu'elle ait élevé ses quatre chatons. Je complétais par du lait maternisé.

Ils étaient trois mais la plus fragile, la jolie petite chatte grise, est tombée malade et, en dépit des soins qu'elle a reçus, elle s'est envolée au paradis des chats.

Bien que Lara et Léon aient eu d'autres compagnons de jeux, ils sont restés très proches et je rêvais de les faire adopter ensemble, comme l'ont été Jazz et Lolita, chatons de Tosca. .

La première a pointer son nez hors de l'abri de l'arbre à chat, c'est Lara ...

La première a pointer son nez hors de l'abri de l'arbre à chat, c'est Lara ...

Une famille en or pour Lara et Léon

C'est chose faite. Hier, samedi, deux jeunes filles et leur père ont craqué pour nos chatons. Cette famille avait déjà démontré son sérieux et sa générosité. En 2001, c'est Sacha qui avait eu la chance d'être accueilli dans ce foyer. Sacha avait été trouvé avec une patte qui s'était ressoudée toute seule, après une fracture, mais de quelle façon !! Le Docteur Grosset avait dû la recasser et réaliser une délicate chirurgie qui avait laissé notre chat avec une patte écourtée et raide.

Plus tard, Sacha dont les oreilles étaient blanches, a été atteint d'un cancer ... Sa famille a tout assumé en lui faisant donner tous les soins possibles et lui a, finalement, assuré une fin de vie exemplaire.

Je ne peux terminer ce post sans redire a quel point il est difficile de confier des animaux à des inconnus qui se présentent parfois comme des personnes "biens sous tous rapports" . Comment être sûr de faire le bon choix et de ne pas envoyer nos protégés en enfer ?

C'est ce qui est arrivé tout récemment à une protectrice qui, elle aussi, a cherché et trouvé un couple d'adoptants pour deux petites sœurs afin de ne pas les séparer.

J'ai lu sa narration et les photos qui l'accompagnaient, il y avait de quoi vomir. Une plainte a été déposée et une pétition circule, je vous la transmets ... Inutile de vous dire que je vous recommande de la signer.

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Jean-Marc 04/10/2015 18:40

Une bonne nouvelle. ça fait du bien. C'est vrai qu'on a toujours des réticences. On en sait quelque chose ... Après on a aussi de bonne surprises de personnes admirable, ça compense.
Pour la pétition on ne peut plus la signer : "Pétition fermée pour ne pas affecter l'enquête en cours. ", bien dommage ...

joelle 04/10/2015 22:14

je l'ai découverte sur le site de protection animale clicanimaux.com, j'ai pu la signer il y a un jour ou deux, croisons les doigts pour que la justice fasse son travail et que ces tortionnaires soient condamnés à la hauteur de leur acte monstrueux

Monique 04/10/2015 19:57

Oui quelqu'un m'a signalé que la pétition est bouclée, je ne vois pas en quoi elle pouvait gêner l'instruction de ce dossier.
Je donnerai des nouvelles de cette affaire dès que j'en aurai.