MARCUS le chat baladeur

Publié le 25 Octobre 2016

MARCUS le chat baladeur

Si vous suivez attentivement ce blog, vous savez déjà que ce très beau chat, que nous avons appelé MARCUS, a été capturé, par Laurence, au début du mois de juin dans le parc du Centre Hospitalier de Bligny. 

Son comportement est très inhabituel puisqu'il semble avoir étendu son territoire de ce parc de Bligny (85 hectares) au hameau de Bel-Air à Fontenay-les-Briis où il a été accueilli dès sa capture et d'où il s'est échappé un mois plus tard. Si vous n'habitez pas notre secteur vous ne savez pas ce que représente ce vaste territoire. Je vous montre ...cliquez sur la photo pour l'agrandir. 

Le parc de Bligny s'étend bien au delà du Théâtre mentionné sur cette photo

Le parc de Bligny s'étend bien au delà du Théâtre mentionné sur cette photo

Pour vous rendre du hameau de Bel-Air au Centre hospitalier de Bligny, vous devez emprunter la départementale D97 et traverser le village de Fontenay-les-Briis, en direction de Briis-sous-Forges. Quel chemin Marcus a-t-il trouvé ? Quel qu'il soit ce chemin est dangereux car il doit obligatoirement traverser au moins deux routes avec une circulation dense. 

 

Pas moins de 2 kilomètres par la route plus le trajet qu'il reste à parcourir pour circuler dans le vaste parc.

Pas moins de 2 kilomètres par la route plus le trajet qu'il reste à parcourir pour circuler dans le vaste parc.

Je ne tiens plus le compte des allers et retours, entre Bligny et Bel-Air,  effectués par notre Marcus depuis le mois de juin. 

Mercredi dernier, le 19 octobre, c'est Céline qui était "de service" pour distribuer la nourriture à nos chats de Bligny. Ce jour là, elle a interrompu sa tournée pour revenir chez moi avec une petite chose noire d'un peu plus de 300 grammes, qu'Emma, sa fille, était allée cueillir dans des fourrés. La petite chose en question était accompagnée d'autres chatons qui ne se sont pas laissés attraper... la main de Céline s'en souvient encore ! 

Voici la "petite chose noire" en question en compagnie du grand MACARON.

Voici la "petite chose noire" en question en compagnie du grand MACARON.

Céline est retournée dans le parc munie d'une trappe pour tenter de capturer les sauvageons. 

Un peu plus tard, elle m'a appelée, ne sachant que faire du chat adulte qui s'était fait piéger à la place des chatons convoités. 

- Apportez-moi votre prise ! lui ai-je répondu. 

C'est ainsi que j'ai récupéré... qui ? MARCUS bien sûr ! 

Les nuits sont froides et humides, la route entre ces deux lieux de vie est dangereuse et Marcus a besoin d'une vie protégée car, je vous le rappelle, il a été testé positif au virus FIV.

Marcus est dans ma chatterie depuis sept jours, je fais le maximum pour qu'il n'en sorte pas, alternant les passages en cage et les plages de plus en plus longues de liberté dans la chatterie. Il répond quand je l'appelle, il vient se faire caresser, je le brosse et je le gave de nourriture appétissante pour qu'il se rende compte que, finalement, il n'a aucun intérêt à repartir sur le chemin de l'aventure. Il semble apprécier la compagnie de ses copains chats qui le regardent déjà comme un des leurs... pourvu que ça dure ! Il est bien trop tôt pour que je lui permette de sortir dans le jardin d'où il sait si bien repartir. 

La petite chatte noire a été appelée MERVEILLE, oui c'est une petite merveille. Aujourd'hui j'ignore quel sera son avenir, ni même si elle a un avenir car elle ne va pas bien. Ce matin je l'ai conduite chez notre vétérinaire. Elle est fragile ... j'espère pouvoir vous donner des bonnes nouvelles dans un proche avenir. . 

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Customize tee shirts 05/11/2016 05:21

Very helpful article,. It is really help to us.

Joelle 27/10/2016 11:07

Ces chats sont des cas ingérables qui nous donnent bien du tourment, comme vous Monique j'ai le clone de Marcus à la maison ma chatte Frimousse, nous pourrions les associer, elle a de nouveau disparu de mon jardin et ne revient plus; Pourquoi ? Mystère ! quoiqu'il en soit je vous comprends car on ne peut que subir leurs vagabondages, s'inquiéter et attendre désespérément leur retour !!! Tous mes voeux de rétablissement pour la petite puce Merveille

Suzanne 27/10/2016 12:41

Joëlle, j'ai une idée mais elle risque de ne pas plaire à l'une ou à l'autre.
Peut être que Marcus serait séduit par Frimousse, vous l'invitez à vivre chez vous comme ça Monique saura où il est et se fera moins de soucis.
Ou inverse, il invite Frimousse chez Monique et vous saurez où aller la voir.
De toute façon vous savez bien que ce sont les chats qui décident et pas les maîtres.

Suzanne 25/10/2016 22:59

Satané Marcus, il est bien trompeur car sous ses yeux ravageurs de tendresse et de malice se cache un fugueur incorrigible. Bien sur nous ne pouvons que nous inquiéter pour lui, mais regardez le, il s'en fiche !
Par contre pour la petite Merveille, croisons les doigts ...

Joelle 28/10/2016 16:28

Il est vrai que nous habitons chez nos chats, c'est une bonne idée Suzanne, je veux bien prêter Frimousse à Monique,si elle est d'accord au moins je saurai où la trouver parce qu'à l'heure d'aujourd'hui je ne l'ai toujours pas vu réapparaître dans mon jardin et le temps commence à me sembler bien long ! pourtant je devrais me résigner car ce n'est pas la première fois que ma "sauvageonne" prend l'air du large avec ses escapades fantaisistes !

Jean-Marc 25/10/2016 18:26

Marcus va devenir une célébrité, à force. L'hiver approchant peut être la sagesses va t'elle lui conseiller de laisser les pattounes au chaud, ce serai rassurant comme vous dites. Difficile équilibre, comme toujours entre leur choix de vie et ce que l'on pense être le mieux pour eux.
Pour Merveille, elle a l'air d'avoir déjà un beau coryza et on va espérer très fort qu'elle s'en tire.

Monique 25/10/2016 18:43

Je pense que les chatons nés au printemps sont mieux armés quand vient la mauvaise saison. La petite Merveille nous donne bien des soucis mais elle est dans les meilleures mains qui soient, il n'y a plus qu'à espérer. Quant à Marcus, je le trouve très attachant et j'espère vraiment qu'il va se sédentariser chez moi, j'ai tellement peur qu'on le retrouve écrasé sur le chemin de Bligny !