Un jour on rit, un jour on pleure !

Publié le 21 Octobre 2016

Au début du mois d'octobre, sous le titre "Regroupement familial", je vous ai dit ma joie d'avoir accueilli les deux petites "crevettes" que Christophe avait trouvées dans les bois et qu'il venait de m'apporter. 

La plus petite que j'avais appelée Mirabelle ne pesait que 300 grammes mais elle mangeait de bon appétit les croquettes "premier âge" et la pâtée pour chaton. Même chose pour Myrtille, sa sœur - mais était-ce vraiment sa sœur ? Tant et si bien que Macaron s'y était mis aussi. 

Après une semaine, l'appétit s'est calmé et Myrtille a perdu un peu de poids. Elle n'allait pas très bien. Le jeudi 12 octobre, notre vétérinaire lui a administré les soins qui convenaient. Sans crier gare, c'est Mirabelle, la petite qui s'est endormie pour toujours, c'est ainsi que je l'ai trouvée dans son couchage le 14 au matin.

Toute la journée j'ai tenté, en vain, de faire avaler de la nourriture à Myrtille qui se refroidissait peu à peu. Bouillotte, gavage de pâtée énergétique et de lait maternisé. Je n'ai rien pu faire pour l'empêcher de "partir à son tour". 

 

Mirabelle et Myrtille me regardent ... elles me laissent une petite plaie au coeur...

Mirabelle et Myrtille me regardent ... elles me laissent une petite plaie au coeur...

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Jean-Marc 21/10/2016 18:56

Sincère tristesse en lisant ces lignes et en voyant leurs petites têtes. Au moins avez vous tout essayé pour elles, ce n'est pas une consolation mais c'est déjà énorme.

joelle 21/10/2016 15:23

Bon courage Monique, je me mets à votre place, difficile de voir de si petites vies innocentes s'en aller, rien ne nous est épargné avec nos boules de poils se sont vraiment de petites bêtes à chagrin
je partage votre tristesse
avec toute mon amitié