MARGOT, de la Résidence proprette

Publié le 10 Décembre 2016

Peut-être 6 mois, 1,950 kg ....

Peut-être 6 mois, 1,950 kg ....

Le 5 décembre je vous ai présenté la Résidence proprette où les chats laissés pour compte sont priés d'aller crever de faim et de froid ailleurs. Vous avez fait la connaissance de Mowgli qui, sorti de fourrière le vendredi 2 décembre, n'avait toujours rien voulu manger ni boire quatre jours plus tard. Un début de coryza aurait peut-être pu être enrayé avec un médicament antiviral caché dans sa nourriture mais, pour cela, il aurait fallu qu'il accepte de manger ! 

 

Lundi 5, Laurence l'a conduit chez notre vétérinaire où il a reçu, par piqûre, de quoi le dynamiser. N'était-ce pas aussi le fait d'être dans une cage qui le rendait anorexique ? Pour le vérifier, Laurence l'a accueilli chez elle, dans une chambre d'amis. Le résultat ne s'est pas fait attendre. Mowgli s'est jeté sur la nourriture et le lait pour chaton. Il n'y a plus d'inquiétude à avoir de ce côté là. 

 

Une question se pose : qu'allons-nous faire de lui ? 

 

Flash indispensable pour photographier notre Mowgli qui se réfugie où il peut dès que Laurence tente de l'approcher.
Flash indispensable pour photographier notre Mowgli qui se réfugie où il peut dès que Laurence tente de l'approcher.
Flash indispensable pour photographier notre Mowgli qui se réfugie où il peut dès que Laurence tente de l'approcher.

Flash indispensable pour photographier notre Mowgli qui se réfugie où il peut dès que Laurence tente de l'approcher.

En revanche, il accueille avec plaisir les chats de la maison maintenant autorisés à lui rendre visite. 

Si vous vous sentez prêt(e) à lui donner sa chance et à l'accueillir chez vous, sachant qu'il ne deviendra peut-être jamais un petit chat venant se faire câliner sur vos genoux, faites nous signe. Il a frôlé la mort... il mérite aussi une maison et une famille attentionnée. 

 

Vous le savez aussi, le second chat envoyé en fourrière, y est décédé. Cette petite chose tigrée, toute triste, que j'ai appelée Margot est le troisième animal que j'ai pu récupérer, vendredi 9 décembre, à la fourrière SACPA. Vendredi fut une journée chargée et riche en émotions. 

Sur la fiche établie par le vétérinaire de la fourrière il est indiqué "Mâle". Il m'a été présenté comme "pas facile" aussi je suis restée sur mes gardes quand je l'ai installé dans la cage  disponible depuis le départ de Mowgli. J'ai aussi été informée que ce chaton d'environ 6 mois avait reçu pendant huit jours un antibiotique dans sa pâtée. 

 

Il aurait donc mangé de la pâtée pendant son séjour en fourrière. Chez moi, il ne s'est intéressé qu'au bol d'eau, pas à la nourriture. Une heure après son installation il a fait pipi au lit ! Un pipi d'une couleur très inhabituelle. Ces mictions se sont enchaînées.

Devant son air infiniment triste j'ai tenté de le faire jouer avec une petite balle, une souris en peluche et j'ai avancé la main. Il est venu s'y câliner.... "pas facile" ce chat ? Vraiment ? Je l'ai pris dans mes bras et j'ai tenté de nettoyer ce qu'il y avait de pas très propre sous sa queue.

 

Surprise ! Avec ou sans lunettes, je ne trouve pas de testicules. Ce chat mâle présente toutes les caractéristiques d'une petite chatte douce et gentille. Une question me vient à l'esprit : m'aurait-on donné le "mauvais" chat, par erreur ? 

Hier samedi, le chaton fut du voyage à la clinique vétérinaire où je devais aller chercher Moumoute, hospitalisée depuis une semaine. Le numéro d'identification est bien celui qui figure sur la fiche de notre animal, il n'y a pas d'erreur et il s'agit bien d'une chatte ! 

 

La diarrhée hémorragique qu'elle nous a servie sur la table d'auscultation lui a valu une hospitalisation immédiate.Elle est en de très bonnes mains. Très gentiment le Docteur Thibaud qui s'occupe d'elle encore aujourd'hui m'a appelée pour me donner des nouvelles. Margot réagit plutôt bien aux traitements mis en oeuvre mais rien n'est gagné . 

A suivre ... 

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Jean-Marc 11/12/2016 16:41

Désespérant, comme toute cette année abominable
Tout mes voeux pour cette pauvre minette, merci pour elle
Hier pareil ici, une malheureuse totalement édentée, d'une maigreur effrayante et ne cherchant qu'un câlin !
On est comme vous, écoeurés.
Bon courage Monique, merci à toutes vos bonnes âmes
Bien amicalment

Monique 13/12/2016 00:08

Je n'ai jamais douté que cette chatte là serait maintenant hors de danger et qu'elle trouverait sa famille de cœur.

Jean-Marc 12/12/2016 19:28

J'en parlerai mais elle est chez une amie en sécuritée et avec tout ce quil faut pour reprendre des forces et elle voit le véto demain avec analyses prévues
On en saura un peu plus
Je ne sais pas comment on fera, mais quelle que soit les résultats elle ne retournera pas à la rue ! On verra entre nous au besoin
Vous deviez vous en douter un peu ...
Oui c'est un puits sans fond ..

Monique 12/12/2016 01:12

C'est sans fin cette misère. Allez vous pouvoir la "remplumer" car, si elle est édentée, elle ne doit pas être de la première jeunesse. Je sais que vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour elle. Donnez-nous des nouvelles.