MARY et POPPINS... que sont-elles devenues ?

Publié le 25 Février 2017

Au mois de décembre nous vous présentions deux jolies chattes à adopter : 

Au début du mois de février j'ai repris contact avec Emma qui est la "détentrice" des chattes. Pas plus que nous, elle n'a trouvé d'amateur pour elles. 

 

L'urgence c'était maintenant de les faire stériliser et identifier. Le rendez-vous a été rapidement pris chez notre vétérinaire pour les deux mais, seule Poppins s'est laissée attraper. Elle a donc été opérée le 10 février. Nous n'avions pas demandé de test de dépistage FeLV/FIV car elles étaient apparues chaton dans ce jardin, il n'y avait pas de raison, nous semblait-il,  pour qu'elles aient pu être contaminées, à la différence des mâles adultes baroudeurs et bagarreurs qui sont bien souvent testés FIV +. 

POPPINS, le lendemain de l'intervention... Elle a bien récupéré. Emma assure sa convalescence.

POPPINS, le lendemain de l'intervention... Elle a bien récupéré. Emma assure sa convalescence.

Quelques jours plus tard, Mary a pu, à son tour, être conduite chez nos vétérinaires. Ovariectomie, identification, + une dose de vermifuge et un test FeLV/FIV. 

Mauvaise surprise, le test FeLV est positif. Notre vétérinaire pense qu'elle a pu être contaminée In-utero. 

Comme Poppins, Mary est retournée dans l'environnement rassurant qu'elle connaît et se porte apparemment bien . 

MARY & POPPINS partagent jeux et gamelles...

MARY & POPPINS partagent jeux et gamelles...

Il est maintenant indispensable de faire subir le test de dépistage à Poppins. Pour ce faire, il convient de la sédater pour lui prendre du sang, ce qui ne pouvait être fait aussitôt après une première anesthésie générale. 

Si, par chance Poppins est indemne, elle sera vaccinée et restera sous étroite surveillance. Si nos vétérinaires pensent qu'une vaccination Typhus/Coryza peut aider Mary en renforçant ses défenses immunitaires, elle recevra cette vaccination et tout autre soin qui serait recommandé. 

 

Emma et nous, sommes sans illusion. Si personne ne s'est manifesté pour adopter l'une ou l'autre de ces jolies chattes au mois de décembre, il n'y a rien à espérer maintenant. Emma les gardera auprès d'elle et ....à la grâce de Dieu. 

 

Vous qui me lisez, il ne vous est pas interdit de proposer d'adopter et de prendre soin de cette jolie paire de chattes. Elles sont très proches et les séparer pourrait avoir de fâcheuses conséquences en ajoutant du stress à la fragilité de Mary. 

A suivre ... 

MARY et POPPINS... que sont-elles devenues ?

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Jean-Marc 25/02/2017 17:36

Elle sont superbes. Cette maladie est une vraie saleté
Ensemble elle peuvent progresser en effet, c'est une bonne idée de ne pas vouloir les séparer
Good luck les belles