20 Avril : Triste, triste journée !

Publié le 21 Avril 2017

TARZAN "chat de maison" chez Laurence et David

TARZAN "chat de maison" chez Laurence et David

Oui triste journée, deux de nos chats nous ont quittés, TARZAN et BUDWEISER

 

C'est Laurence qui a soigné et aimé TARZAN, c'est elle qui vous en parle ...

 

C’est lorsque nous avons emménagé à Breuillet il y a 7 ans que nous avons rencontré ce superbe chat que nous avions surnommé le sauvage: un magnifique mâle tigré avec une collerette très touffue et des pattes énormes…  Le problème c’est qu’il était entier et nos fenêtres en pâtissaient… Nous avions à l’époque 3 chats (1 femelle et 2 mâles) que nous avions  stérilisés/castrés mais le jardin était le théâtre de bagarres phénoménales dues à l’errance d’au moins 6 minettes livrées à elles-mêmes dans la zone non-constructible derrière la maison qui leur servait de territoire…
 
 
Ce sauvage n’était pas sympathique : de nombreux  abcès et de nombreuses portées ont vu le jour… Pendant 3 ans, nous avons passé notre temps à faire stériliser ces demoiselles et à nous occuper des chatons. Par la suite, nous avons offert notre aide à l'association Les Amis des Chats de Bligny puisque le cycle de la vie était enfin enrayé près de chez nous…
 
 
Notre sauvage venait régulièrement manger mais ne se laissait pas approcher jusqu'au jour où il est entré par la porte fenêtre et s’est installé sur le canapé ! Les oreilles déchiquetées, des cicatrices plein la gueule et beaucoup de poils en moins… il n’a pas protesté quand nous l’avons mis en cage et il a été pris en charge par l’association… les premiers tests ont tout de suite indiqué un FIV+…
 
 
Ce vieux matou rebaptisé Tarzan n’avait en fait que 6  ans et en paraissait 15.... Nous l’avons ramené à la maison: nous voulions qu’il reste sur son territoire. Il ne nous a plus quittés, se transformant d’un coup en un chat très affectueux, un pot de colle qui ne voulait que nous grimper dessus, se frotter contre nous, restant sans aucune agressivité et même plutôt peureux si on élevait la voix, ce qui nous attendrissait tant..
 
 
A l’époque Tarzan pesait 9 kilos… Puis pas à pas, la maladie a fait ses ravages: infections rénales, calcivirus, anémie … Notre bébé a commencé à  dépérir petit à petit malgré la prise en charge extraordinaire des vétérinaires de l’association… Un ultime séjour la semaine dernière ne lui a pas permis de remonter un peu la pente. Ce matin Tarzan restait prostré sur notre lit, refusant de s’alimenter et de boire, lui qui ne pèse plus que 2,5 kg, n’arrivant plus à uriner et vomissant de la bile. J’ai eu l’immense bonheur d’avoir droit à son câlin pendant qu’il s’endormait paisiblement dans mes bras… Mon chagrin est intense mais Tarzan  est en paix, il est allé rejoindre son frère d’adoption parti samedi dernier.
 
Laurence et David
Mars 2017, Tarzan n'est plus que l'ombre de lui-même

Mars 2017, Tarzan n'est plus que l'ombre de lui-même

Rédigé par Laurence & David

Commenter cet article

Laurence David 21/04/2017 20:59

Tarzan était un amour... Il nous manque énormément.. Merci Jean-Marc mais je crois que c'était lui qui nous avait adoptés : une revanche sur la société qui l'avait abandonné à son triste sort.

Jean-Marc 22/04/2017 21:19

Encore merci pour lui. Si vous saviez à quel point je suis sensible au destin de ces déshérités ...

Jean-Marc 21/04/2017 13:08

Triste journée en effet. Nous avons aussi un départ difficile.
Je dis merci à Laurence et David pour Tarzan, pour les mots et ce qui a été fait pour Tarzan.
Adopter un chat a priori difficile est un superbe geste
Et je n'oublie pas le pauvre Budweiser dont je me souviens très bien, merci de lui avoir permis une fin de vie digne de ce nom.
Qu'ils reposent tous en paix