M.MACRON n'aime pas la Protection Animale

Publié le 25 Avril 2017

Soyez attentifs et posez les bonnes questions. Notre nouveau gouvernement va-t-il continuer d'accorder des avantages fiscaux aux associations de protection animale ? Permettre à celles qui sont reconnues d'Intérêt Général de délivrer des reçus fiscaux ?

Et les LEGS destinés aux Associations RUP, totalement exemptés d'impôts. N'y a-t-il pas là un gros manque à gagner pour un Etat tellement endetté ? 

Et Marine Le Pen ?  Si elle ne s'est pas engagée sur des points qui nous paraissent importants, il y a au moins du positif dans son programme :  

Je cite : 

137. Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. Refuser le modèle des fermes-usines, du type « ferme des 1000 vaches ».

 

Quel que soit le résultat de l'élection présidentielle, nous devrons envoyer les "bons" députés à l'Assemblée Nationale, au mois de juin. Ceux qui s'engageront à proposer et faire voter des lois en faveur de la protection animale, sous toutes ses formes, quel que soit le domaine où elle doit s'exercer. 

Pour illustrer mon propos au sujet des legs dont l'attribution est vitale pour les associations de PA, voici un bel exemple... 

Rédigé par

Commenter cet article

vrolant 25/04/2017 17:23

L'éleveur pleure la perte financière qui peut-être certes importante pour des revenus souvent serrés, mais surement pas pour l'amour qu'il porte à ses animaux. Sinon il sortirait souvent son mouchoir lorsqu'il les envoie à l'abattoir. Si ses pertes financières sont trop importante qu'il se tourne vers les grandes surfaces et les grands groupes agro-alimentaires et les abattoirs qui rognent au maximum sur les bénéfices accordés aux éleveurs.
Quant aux réductions accordées aux donateurs et cessions de créances pour les bénévoles je suis étonnée qu'elles existent encore. Quant elles seront suppriées ce sera très dur pour les associations et les animaux qu'elles protègent.

Monique 26/04/2017 02:37

Il y a déjà longtemps que je redoute ce jour où les associations de PA ne pourront plus recevoir de legs exemptés de taxes. Ces legs permettent aux associations d'améliorer leurs refuges et même d'en construire. Il y a quelques années, Saint-Malo en a reçu un important. Le nouveau refuge construit avec ce legs est superbe. Je pense que vous pouvez trouver l'article dans la presse.

Suzanne 25/04/2017 14:57

Pour Laurence Parisot, il s'agit d'une « expression maladroite et regrettable ».

Hélas c'est sa spécialité, la maladresse regrettable ! Postuler à ce niveau c'est encore plus regrettable !
Ce fut aussi le cas pour sa colonisation qui serait un crime contre l’humanité … et son rattrapage fut pire que l’affirmation.
Voici la réponse du Gal Piquemal : https://vimeo.com/214322588
Est il excusable de manquer de culture, heu...oui ...??? Mais de manquer de cœur, aucune excuse, car c'est 66 millions d'âmes qu'il s'apprête à protéger ! Protéger … bien grand mot pour un banquier qui après avoir prêté un parapluie le reprend quand il pleut.
Aucun espoir que ce candidat œuvre pour la condition animale, il ne grandira pas la nation par les moyens qu'il mettra au service de la condition animale.
Seule Marine, a prévu et parlé du traitement en faveur de la dignité des animaux. Normal, elle aime les chats quand Macron préfère les couguars.

Jean-Marc 25/04/2017 14:06

Pas grand chose de bon à attendre d'un financier ...