BERLINGOT, la fin du chemin

Publié le 20 Juillet 2017

Ses dernières heures ...

Ses dernières heures ...

Berlingot avait été capturé à Fontenay-les-Briis avec 3 autres chatons et leur mère respective, le 16 octobre 2003. Il a lentement appris à vivre dans la société des humains tout en restant très indépendant. 

Sa mère a été stérilisée et est retournée vivre où elle avait été capturée, à la garde d'une "adhérente d'une année" qui nous a ensuite oubliés... cas de figure classique. 

 

Le 8 juin 2017, Berlingot a été opéré. Notre vétérinaire lui a retiré une masse qui se trouvait sur son abdomen. La biopsie a révélé qu'il s'agissait d'un fibrosarcome. Les fils retirés, notre gentil chat semblait vouloir récupérer, il mangeait bien... Tous les espoirs étaient permis. Mais, en quelques jours son état s'est rapidement dégradé, il n'a presque plus mangé, quoi que je lui propose. 

 

Avant hier, c'est Laurence qui l'a conduit chez notre vétérinaire. Le verdict a été sans appel. Non seulement le fibrosarcome était revenu mais il avait essaimé en de multiples endroits. Berlingot souffrait... il ne restait plus qu'à prendre la décision douloureuse de le faire partir pour, peut-être, un monde meilleur. 

 

Novembre 2015, bain de soleil en compagnie de Nougat

Novembre 2015, bain de soleil en compagnie de Nougat

26 septembre 2012

26 septembre 2012

31 octobre 2015

31 octobre 2015

Avec son amie Chipie

Avec son amie Chipie

BERLINGOT aura traversé ma vie pendant presque 14 ans en toute discrétion. Lui non plus je ne l'oublierai pas. 

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Joelle 20/07/2017 21:26

Repose en paix petit Berlingot et veille du pont de l'arc en ciel sur ceux qui t'ont aimé pendant 14 ans. Quelle injustice ! pourquoi êtes vous, vous aussi les animaux frappés par ces maux incurables au même titre que les humains, vous qui sur cette terre ne faites aucun mal
Bon courage et amitiés Monique, triste moment à vivre, je compatis

Jean-Marc 20/07/2017 19:35

Pauvre chat, je pense à vous et à lui. retenir presque 14 ans heureux pour lui, à sa manière, mais heureux, j'en suis certain !