MERCI pour le cadeau !

Publié le 17 Juillet 2017

Une jeune maman très familière

Une jeune maman très familière

Au début de la semaine dernière, un membre du personnel du Centre Hospitalier de Bligny nous faisant savoir qu'une chatte était récemment apparue dans le parc de l'établissement  avec deux chatons. Dans le même message, cette personne indiquait que les chatons avaient disparu. Etions-nous au courant ? 

 

Non, nous ne l'étions pas, personne parmi les "nourrisseurs " des chats du parc, n'avait vu cette famille de chats. 

 

Quelques jours plus tard, nous apprenions, par Tristan, un autre membre du personnel qu'un "cadre" savait qui avait pris les chatons... Malgré nos questions répétées, nous n'en apprîmes pas plus. 

 

Quelle sottise d'avoir séparé, sans doute trop tôt,  ces chatons de leur mère dont les mamelles sont encore gonflées de lait, ce qui laisse supposer qu'ils pouvaient encore bénéficier de ce bon lait et surtout de l'éducation de leur mère.

 

Ce blog est lu par de nombreuses personnes présentes sur ce site. L'une d'elles aura peut-être la courtoisie de nous apprendre ce qu'il est advenu de ces chatons dont le sort est pour le moins inquiétant. 

 

Quoi qu'il en soit, il est clair que cette chatte familière a été abandonnée dans le parc du C.H. de Bligny. Etait-elle tellement encombrante avec ses chatons pour une famille qui partait en vacances ? Pas de souci pour en trouver un autre, si les gosses redemandent un chat à la rentrée ! 

 

 

MERCI pour le cadeau !

Rédigé par Monique

Commenter cet article

Jean-Marc 17/07/2017 20:43

Et ça commence, été, abandons , hop, on jette
Pauvre minette, pauvres petits
Oui les chatons, il ne faut surtout pas les séparer trop tôt de la maman.

Jean-Marc 18/07/2017 06:58

Vous devez bien vous douter que l'on est nous aussi soumis aux mêmes constatations.
Pour exemple on n'a jamais revu "Idole", chat sociable, le jour de sa disparition une personne a été vue dans son secteur avec une caisse de transport. Multiples appels, messages, affiches sans résultat. Oui ça fait râler

Monique 18/07/2017 00:32

Dès lors que nous nous occupons des chats de cet hôpital depuis 27 ans, il me semble que la moindre des choses serait de nous faire savoir qui a pris les chatons et... pour en faire quoi ?

Joelle 17/07/2017 18:59

C'est à chaque fois le même scénario, on prend un animal, puis on ne veut plus l'assumer, surtout bien évidemment ne pas se priver de ces sacro-saintes vacances, alors on le jette comme un vulgaire déchet et il viendra grossir le nombre des laissés pour compte dans les refuges, pas grave puisque les associations de protection animale sont présentes pour pallier leur manque d'empathie et de responsabilité, la colère m'envahit, que ces lâches achètent une peluche à leurs gosses les magasins de jouets feront fortune !