Justice pour le chat CHEVELU ...

Publié le 16 Septembre 2017

Justice pour le chat CHEVELU ...

<<Un jeune homme de 28 ans, déjà condamné à de nombreuses reprises, a écopé vendredi 15 septembre à Draguignan (Var), de six mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, pour avoir tué un chat baptisé Chevelu, devenu un symbole de la maltraitance des animaux.

Le parquet avait requis à l'encontre du jeune homme, par ailleurs mis en examen pour des violences volontaires sur son enfant victime du syndrome du bébé secoué, neuf mois de prison ferme, mais sans mandat de dépôt. Outre la peine d'emprisonnement, il a été condamné à l'interdiction définitive de détenir un animal

Il y a un an, le jeune homme, qui a à son actif une dizaine de condamnations - pour la plupart des peines avec sursis -, avait déjà écopé d'une peine d'amende pour avoir laissé mourir son chien en le laissant enfermé 10 jours tout seul à son domicile.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux manifestations et une pétition

Le 30 mai dernier dans la soirée, dans le centre-ville de Draguignan, il avait tué de trois coups de pied, avec des chaussures de sécurité, un chat errant nommé Chevelu et que lui-même nourrissait. L'animal avait, selon ce jeune homme sans emploi, uriné sur la selle de son scooter, en bas de chez lui.

À la suite de ce "massacre", selon les termes de la présidente du tribunal, un mouvement de sympathie pour l'animal avait pris naissance, avec notamment deux manifestations dans les semaines suivantes à Draguignan et une pétition de soutien qui avait recueilli des milliers de signatures. "Ce chat n'avait pas à subir ce qu'il a subi, je suis désolé", a-t-il reconnu à la barre vendredi 15 septembre.

À l'énoncé du jugement, le jeune homme, lui-même abandonné dans son enfance à l'âge de trois mois, n'a manifesté aucune émotion, se souciant simplement des conditions de sécurité qui lui seraient réservées en détention. >>

Source : Océane Blanchard RTL 

Rédigé par

Commenter cet article

Jean-Marc 16/09/2017 17:09

Je me souviens bien, j'avais signé cette pétition
Pas trop exemplaire comme peine mais bon, je crois que c'st monnaie courante
on a dû le gronder en lui disant "c'est pas bien"
Par contre il risque fort d'avoir à s'inquiéter pour sa sûreté , en effet
fallait réfléchir ...

Joelle 16/09/2017 16:19

Deux ans de prison ferme, faudrait il encore que cette loi soit appliquée et elle ne l'est jamais malheureusement, quant à l'amende on peut rêver !!! les assassins et bourreaux en tout genre peuvent dormir tranquille sachant qu'ils ne seront jamais inquiétés

joelle 16/09/2017 15:21

6 mois de prison ferme, ce n'est pas cher payé, aucun remord de la part de cet assassin, je le laisserai croupir dans un cachot jusqu'à la fin de ses jours, la justice devrait se montrer moins laxiste vis à vis de ces individus qui n'ont pas leur place sur terre;

Monique 16/09/2017 15:58

Pour un tel acte de cruauté, la Loi prévoit DEUX ans de prison et 30 000 € d'amende. C'est bien la première fois qu'un tel assassin est condamné à de la prison ferme. Il est clair qu'il n'est pas solvable, personne ne s'attend à ce qu'il puisse payer une amende. C'est pourquoi les deux ans fermes auraient été les bienvenus.

Joel 16/09/2017 14:58

Encore un exemple, si il en était besoin, de l'incapacité des juges à faire, simplement, appliquer la loi.
Il est évident qu'un tel laxisme n'est absolument pas dissuasif et que les nombreux malades mentaux qui s'en prennent aux animaux, peuvent toujours sévir sans trop de risques d'être inquiétés.

Monique 16/09/2017 15:02

Il avait raison, cet assassin, de s'inquiéter des conditions de sécurité en prison. Espérons qu'il va rencontrer des amis des animaux qui vont lui apprendre comment se comporter....