RUBY fantôme de la rue

Publié le 21 Septembre 2020

1,8 kg, cardiaque, dénutrie, déshydratée, sans dents...

1,8 kg, cardiaque, dénutrie, déshydratée, sans dents...

Mercredi 16 septembre était un jour faste puisque une famille entière de chats nous était proposée mais nous retrouvions aussi RUBY !

 

Dire que nous la retrouvions mérite quelques explications car, personnellement je n'avais jamais vu cette chatte. Au mois de février 2013, une habitante d'Angervilliers (Essonne) qui nourrissait de nombreux chats dans la rue nous avait demandé de l'aide pour stériliser quelques chattes. A l'époque c'était Yvette B.-  notre amie bénévole tellement active à Dourdan et aujourd'hui décédée, qui avait conduit ces chattes à la clinique vétérinaire de Saint-Arnoult-en-Yvelines. C'est encore Yvette qui avait assuré leur convalescence et bien sur, leur protectrice s'était engagée à continuer de les nourrir et à leur fournir un abri autant que faire se peut. 

 

Mercredi donc une autre habitante de cette Commune d'environ 1700 habitants a ramassé, dans la rue, cette pauvre minette en piteux état. Elle l'a conduite chez son vétérinaire habituel qui a immédiatement vu le tatouage et trouvé son propriétaire : notre Association ! En fin d'après-midi j'ai accueilli la très sympathique personne qui n'avait pas passé son chemin comme le font tant de gens sans coeur devant un tel spectacle. 

 

Quelle bonne journée puisque nous élargissons le cercle de famille et le nombre de nos Adhérent(e)s ! 

 

RUBY a été testée FeLV/FIV (-), son taux d'urée un peu trop élevé est sans doute la conséquence de la déshydratation. 

.

.

Elle prend bien ses médicaments écrasés dans de la pâtée (mousse). Quelques jours après son arrivée notre petite RUBY saute hors de sa cage pour aller manger avec les autres résidents, elle a l'air beaucoup plus solide sur ses pattes. Tous les espoirs sont permis... 

 

J'ai pris soin de prévenir la protectrice d'Angervilliers, à l'origine de l'intervention de notre intervention, que RUBY avait été accueillie chez moi, au cas où elle souhaiterait la reprendre. Elle m'a répondu qu'elle héberge actuellement une trentaine de chats chez elle et n'a aucun souvenir de cette...RUBY. 

RUBY fantôme de la rue

Rédigé par Monique

Commenter cet article

mathilde 21/09/2020 19:37

Bonsoir Madame Arens
Tous différents, mais tous pareils, des petits coeurs sur quatre pattes. Un sauvetage est une bonne nouvelle, une bonne nouvelle est toujours une victoire. Madame Arens, j'espère pouvoir un jour me joindre à tous vos efforts. Toujours et encore merci à vous ainsi qu'à toute votre équipe, Bien à vous

jean-marc 21/09/2020 11:01

Eh bien
Est elle âgée ?
Les analyses ne sont pas catastrophiques, loin de là, tout juste des seuils un peu hauts
Qu'a t'il bien pu se passer pour cette malheureuse ?
En tout cas elle semble vouloir remonter la pente ! Bravo

jean-marc 21/09/2020 14:36

En fait les médocs donnés pour l'IRC sont en réalité des médocs pour le cœur c'est pour cela que je vous ai dit ça

Monique 21/09/2020 13:21

Notre vétérinaire pense que le taux d'urée un peu élevé provient de la déshydratation, ça devrait s'arranger. Le problème c'est l'insuffisance cardiaque.

jean-marc 21/09/2020 11:17

Les traitements pour l'IRC (Benazepryl ou Telmisartan pour les molécules diffusées sous divers noms) sont pour le cœur en principe
Ici je traite la mémé Pétula au Telmisartan pour humains (ça ne coûte rien du tout par rapport au Semintra, il faut juste le préparer une fois par semaine pour la ration quotidienne). Si un toubib accepte de vous le prescrire ça peut être une solution efficace et économique.

Monique 21/09/2020 11:10

Elle a été stérilisée au mois de février 2013 et son âge estimé par le vétérinaire était un an... Elle a l'aspect d'une chatte plus âgée, les années passées dans la rue comptent double...NFS pas mal non plus. Le problème le plus important c'est l'insuffisance cardiaque.