Orphelins et affamés

Publié le 22 Juillet 2021

Orphelins et affamés

Au tout début de ce mois, Martine G. est décédée seule chez elle.  Seule n'est peut-être pas le mot qui convient car il y a, depuis longtemps, de nombreux chats dans son environnement. Au mois de février 2013, elle nous avait demandé de procéder à la stérilisation et à l'identification de six de ces chats qu'elle s'était engagée à abriter et à nourrir. 

 

Au mois de septembre 2020 c'est RUBY, une de ses protégés  que Leslie qui habite le même village, avait ramassée dans la rue dans un état pitoyable. (RUBY définitivement installée chez moi). 

 

Dès que j'ai appris la triste nouvelle je me suis adressée à la Mairie qui s'est trouvée devant une situation jusqu'alors inconnue. Martine G. a-t-elle une famille ? Des héritiers qui s'occuperaient des chats affamés et désemparés.  Cependant, dans leur quasi totalité ces chats ne sont pas identifiés.... sans doute pas stérilisés non plus ! A qui appartiennent-ils ? A personne !  

Si j'en crois ce que m'a dit la nièce de la défunte, elle aurait recueilli 7 ou 8 de ces chats (?). Ce que je tiens pour certain c'est ce que raconte Leslie qui, avec l'aide de Florence, Nathalie et Dany, a pris en charge l'organisation de ce "chantier" ! 

 

Quand les Gendarmes, les Pompiers, les services de la Mairie sont intervenus au domicile de Martine G., les chats se sont enfuis. Leslie en connait quelques uns. Elle s'est rapidement inquiétée du sort de BOUDOU, le chat handicapé qui n'a plus que trois pattes et qu'elle connaît depuis longtemps. 

 

Il était dans un état de maigreur et de faiblesse extrême quand elle l'a trouvé et vite emmené chez elle pour le réchauffer et le nourir... hélas, il était trop tard pour Boudou. Il s'est éteint dans ses bras. Pour son malheur Boudou s'est retrouvé à l'extérieur de la maison mais dans l'incapacité de sortir de la cour, fermée à clé par la personne désormais en charge qui, je le précise, devait m'envoyer par mail l'autorisation de récupérer les clés de ce portail, déposées à la Mairie. Cette autorisation n'est jamais venue. 

 

Boudou n'est, hélàs pas la seule victime de ce gâchis.  Devant l'urgence de cette situation, Dany, la Maire a pris l'initiative d'ouvrir le portail. Deux autres chats ont été trouvés morts dans la cour dont ils sont restés prisonniers sans eau ni nourriture. L'héritière m'a affirmé qu'il n'y avait plus aucun chat dans la maison quand elle en a fermé la porte.... si elle le dit .... Personne n'est en mesure d'aller vérifier.

Boudou s'est échappé de cette triste vie.

Boudou s'est échappé de cette triste vie.

Les chats orphelins sont si nombreux, et de tous âges,  qu'il a fallu trouver un lieu pour les accueillir, 

 

Dany Boyer, la Maire du village, a donné accès aux sanitaires de l'école, inoccupés actuellement. Qu'elle en soit remerciée d'autant plus qu'elle n'hésite pas à mettre la main à la pâte !

 

Récent message reçu de Leslie pour vous permettre d'apprécier les difficultés de ce "chantier" : 

 

<<Désolée d’avoir tardé à donner des nouvelles mais Flo et moi sommes débordées 😊. Vendredi soir Dany a décidé d’ouvrir la cour de Mlle G.. Nous avons ainsi pu récupérer Boudou, un chat amputé d’une patte qui vivait à l’intérieur et était sorti (ou mis dehors) après le décès de Martine. Il était vraiment très mal. Pendant que j’essayais de le faire manger  boire et le réchauffer, Dany et Flo se sont lancées dans la capture de chatons de 3 mois environ. Elles ont réussi à tous les attraper : il y en a 3. Ils sont installés dans les toilettes de l’école. Boudou est rentré avec moi à la maison mais malheureusement il était trop tard pour lui et il est décédé vers 22h.

Entre temps James avait consenti à se laisser attraper et je l’ai isolé dans la salle de bains.

Le lendemain à 8h l’équipée était à nouveau sur le pont : Florence et Dany sont parties attraper des bébés qui avaient les yeux collés (donc coryza) et dans un état de maigreur terrible. J’ai, pour ma part, amené James se faire stériliser. Les bébés étaient tellement mal que j’ai appelé les vetos qui ont accepté de les voir. J’ai amené les 3 les plus malades car les vétos étaient débordés. Effectivement ils ont un bon coryza, seraient âgés de 3 ou 4 semaines, couverts de puces  et très maigres. Nous devons les « nurser », les faire manger à la pipette le plus possible et leur mettre un collyre. Hier soir nous y étions à minuit passé accompagnées de Nathalie d’ailleurs et ce matin à 6 heures. En journée nous y allons toutes les 4 heures. Il nous semble qu’ils reprennent un peu de vigueur.

Nous ne nous souvenions pas comment fonctionnait la cage de capture mais Stéphane le mari de Nathalie vient de nous donner un cours 😊 et nous pouvons alors tenter la capture des adultes (d’autant plus qu’il y a deux chatonnes gestantes) >>

 

Leslie nourrit, Florence cajole.... les plus petits

Leslie nourrit, Florence cajole.... les plus petits

Les jolis bébés sans leur maman qui n'a pas encore été capturée...
Les jolis bébés sans leur maman qui n'a pas encore été capturée...
Les jolis bébés sans leur maman qui n'a pas encore été capturée...

Les jolis bébés sans leur maman qui n'a pas encore été capturée...

Celui-ci est un peu plus dégourdi, il commence à explorer ...

Celui-ci est un peu plus dégourdi, il commence à explorer ...

Deux chattes ont été capturées, stérilisées et identifiées par puce électronique, AU NOM DE LA VILLE. Dany se révèle une protectrice vraiment engagée ! 

Camélia, la noire et Pipa qui était gestante sont en convalescence
Camélia, la noire et Pipa qui était gestante sont en convalescence

Camélia, la noire et Pipa qui était gestante sont en convalescence

James, bien connu de Leslie... est-il, comme Maïs, un chat qui rit ... ?
James, bien connu de Leslie... est-il, comme Maïs, un chat qui rit ... ?

James, bien connu de Leslie... est-il, comme Maïs, un chat qui rit ... ?

James a été, à son tour, castré, identifié, testé .... 

En plus des bébés qu'il faut nourrir, il y a les "ados" qui vont être déparasités pour en faire des chats adoptables
En plus des bébés qu'il faut nourrir, il y a les "ados" qui vont être déparasités pour en faire des chats adoptables

En plus des bébés qu'il faut nourrir, il y a les "ados" qui vont être déparasités pour en faire des chats adoptables

Malheureusement cette histoire est A SUIVRE ..... 

Rédigé par Monique/Leslie

Commenter cet article

Laurence 23/07/2021 01:26

Quelle tristesse... comment peut on laisser des chats dans une cour sans rien!

leslie 22/07/2021 14:58

Je suis bouleversée par cette situation. avec beaucoup de tristesse et pleurs pour Boudou. J'aimerai faire passer le message que nos tout petits ont besoin d'une famille d'accueil. Des volontaires? Encore une fois vous verrez c'est une expérience extraordinaire!!!!

jean-marc 22/07/2021 13:59

Ce genre de situation est une catastrophe. Quelques réussites, d'énormes peines, et toujours les mêmes questions.
Je viens d'être confronté à quelque chose de proche même si le contexte est différent et pas encore tragique.
Cela m'a fait beaucoup réfléchir.
Je n'ai aucun héritier direct et pratiquement aucune famille proche.
J'ai donc pris rdv avec un notaire, j'ai beaucoup trop d'animaux. en cas de malheur, Je vais tout léguer à une grosse structure (contactée) à la condition expresse qu'ils prennent en charge ma troupe sans euthanasie (refuge pour les pas sociables, adoption pour les autres).
Je dois désigner des personnes de confiance qui faciliteront leur récupération avec un numéro d'urgence à contacter en cas de pépin. Je dormirai plus tranquille.

jean-marc 22/07/2021 14:07

d'où ma décision. quelques amies pourront en récupérer certains mais je veux assurer l'avenir des autres et ne mettre personne dans l'embarras. je me sentirai mieux quand ce sera acté.

Monique 22/07/2021 14:03

J'ai les mêmes inquiétudes que vous cher Jean-Marc ....