Les chats noirs et blancs de Fontenay-les-Briis

Publié le 27 Février 2023

Fontenay-les-Briis est un village de quelque 2300 habitants, combien d'entre eux ont des chats ? Je n'en sais rien.   Les propriétaires de chats pourraient-ils ignorer que les animaux  doivent être identifiés, soit par puce électronique, soit par tatouage mais combien sont-ils à ne pas tenir compte de cette obligation ? 

 

Sans aucun doute beaucoup de ces animaux ne sont pas identifiés. Dimanche encore, la page Facebook dédiée à notre village annonçait qu'un chat noir avait été trouvé mort, probablement heurté par une voiture. La rue en question est pourtant particulièrement calme.  Je me suis rendue sur place avec mon lecteur de puce et un appareil photo.  

 

Sans surprise je n'ai pas trouvé d'identification. Le chat est noir avec une grande tache blanche sous le cou et ses deux pattes arrières portent des "chaussettes" blanches. Je suis toute disposée à envoyer la photo (de piètre qualité) à qui voudrait la voir. J'ai surveillé cette publication et, à ma connaissance, personne n'a reconnu son chat, personne n'est venu le ramasser. 

 

Lundi matin, c'est la SACPA (fourrière) qui est passée le prendre. La SACPA m'a tout de même indiqué qu'après un choc comme celui qui a tué ce pauvre chat, la puce électronique a pu être détruite. Ne rêvons pas, ce chat n'était pas identifié ! 

 

Pour mémoire:  Au mois d'août 2019, j'avais déjà récupéré à la fourrière, une chatte noire et blanche, découverte blessée à deux pas de ma maison (Poupette).  L'année suivante, toujours au cours de l'été, j'ai trouvé une autre chatte noire et blanche, cette fois dans mon jardin (Praline). 

Les chats n'arrivent pas dans mon jardin en venant sonner à ma porte mais par le fond du jardin, facilement accessible à travers les champs. 

Ma maison et son jardin se trouvent près du carrefour D97/D3    Le chat mort était rue Saint-Thibault

Ma maison et son jardin se trouvent près du carrefour D97/D3 Le chat mort était rue Saint-Thibault

Il est donc très facile de traverser les champs et d'arriver dans mon jardin où de la nourriture pour chats est toujours à disposition.  Un chat noir qui habite avec sa famille dans cette rue Saint-Thibault, vient presque chaque jour nous rendre visite, en empruntant ce chemin. Quand j'ai pu l'approcher j'ai découvert son identification (puce).... Simba vient chercher sa petite portion de croquettes et quelques caresses avant de regagner sa maison. 

Le beau SIMBA castré, pucé ... en visite

Le beau SIMBA castré, pucé ... en visite

PRALINE.... POUPETTE.... même sale caractère...
PRALINE.... POUPETTE.... même sale caractère...

PRALINE.... POUPETTE.... même sale caractère...

Lors de la découverte de Praline j'avais déjà remarqué l'air de famille avec Poupette. Les deux étaient à demi sauvages... Dimanche en voyant ce chat noir et blanc mort, je me suis persuadée qu'il y a dans notre environnement une chatte qui fait des bébés livrés à eux-mêmes, qui survivent comme ils peuvent à la recherche de nourriture.... exposés à tous les dangers. 

 

Si quelqu'un est en mesure de me conforter dans cette idée et connaît la source de ces naissances, je lui serais reconnaissante de prendre contact avec notre association. 

Rédigé par Monique

Commenter cet article
J
ce que vous dites est fort probable mais attention tout de même. On a eu une série de minets noirs et blancs cet été et la maman est tabby, père inconnu donc ....<br /> pauvre victime
Répondre
M
Il se peut donc que la chatte qui donnerait naissance à ces chats noirs et blancs soit d'une autre couleur ... vous comprenez qu'ici ce n'est pas Perpignan !! Je croise les doigts pour recevoir des informations. Poupette est maintenant une chatte adorable qui sort dans le jardin et sait rentrer seule dans la chatterie. Fûtée la Poupette, on peut la caresser mais pas la prendre dans les bras.