Publié le 28 Novembre 2013

Il y a quelques jours je suis "tombée" sur une annonce diffusée sur Facebook. Il s'agit de trouver une famille qui voudra bien adopter un malheureux chien qui n'a vraiment pas eu de chance. Voyez vous-mêmes :

"GROSSE URGENCE*** région Manche (50)

Le maitre est parti en maison de retraite depuis 4 ans, le pauvre Lariflette, si gentil est resté depuis au bout d'une chaine!

on veut maintenant le faire euthanasier pour pouvoir vendre la maison.... qui le sauvera (et le sortira de là) en lui offrant un panier retraite?

Contact unique Fabienne : 0626161763

son post sur le forum sos chiens idf: http://soschiensidf.forumactif.org/t570-lari
flette-papy-epagneul-de-10-ans-risque-l-euthanasie#10413"

Une génération plus tard, même misère,                            autre moyen...
1983... trente ans plus tôt, je cherchais aussi une famille pour un pauvre chien qui était dans la même situation ...
Une génération plus tard, même misère,                            autre moyen...

En 1983, je n'avais pas d'ordinateur. Cette affichette date de mon "entrée en protection animale". Le texte était tapé sur une petite machine à écrire portative :

"Ce très gentil chien a 11 ans et s'il n'est pas le plus séduisant, il est débordant de tendresse.

Sa maîtresse est morte depuis 3 mois et BALOUK est resté seul dans sa pauvre maison. Une âme charitable vient le nourrir chaque jour.

Hélas, la maison sera rasée le 27 FÉVRIER et BALOUK doit disparaître aussi...

Les amis des animaux lui trouveront-ils un asile avant cette date pour lui éviter la piqûre finale ?

Téléphonez au - - - 79 22 (à l'époque le numéro était à 7 chiffres) de 9 heures...etc. "

Les grosses lettres étaient des "lettres transferts" (un peu effacées avec le temps)

Pour la diffusion, pas d'Internet, pas de Facebook ni d'autres réseaux sociaux.

Les responsables de l'association à laquelle je venais d'adhérer et où je faisais mes premiers pas de bénévole, voyant les photos que j'avais faites, m'ont prédit que jamais personne ne viendrait adopter un tel vieux chien. Elles m'ont proposé de l'amener au refuge où il recevrait une dernière bonne gamelle avant d'être conduit chez le vétérinaire qui mettrait fin à sa pauvre vie.

J'ai refusé et j'ai composé cette petite affichette dont une vingtaine de photocopies ont été distribuées chez les commerçants dans un rayon de dix kilomètres.

J'y croyais et j'ai eu raison ! Un couple propriétaire d'un centre équestre l'a adopté. Avec une camionnette, sa niche a été rapatriée avec le chien car ces personnes de coeur ont souhaité qu'il garde un peu de ce qu'il connaissait de son ancien environnement.

Il l'a vite oublié son ancienne vie. Tous les jours il sautait joyeusement dans la voiture de sa maîtresse pour rejoindre les chevaux, il gambadait dans les prairies, visiblement très heureux et quand arrivait l'heure de rentrer à la maison, il venait se coucher, dans le bureau, au pied de celle qui lui avait fait le si beau cadeau d'une nouvelle vie.

C'est peut-être cette première victoire qui m'a encouragée à continuer ...

Je souhaite à Fabienne de trouver, elle aussi rapidement, une famille pour Lariflette !

Rédigé par Monique

Publié le 27 Novembre 2013

Les chats, ça ne prend pas de place...

Certaines personnes, quand on leur suggère d'adopter un de nos chats, ou celui qu'elles ont trouvé dans leur jardin, répondent : "Oui j'aime les chats, mais j'en ai déjà un !"

Il faut bien en être conscient, les chats, quand on sait y faire, ça ne prend pas de place ...

Vous voulez une preuve ?

Et voilà... il suffit de les entasser dans un seul couchage !

Et voilà... il suffit de les entasser dans un seul couchage !

Les chats sont parfaitement empilables... Chipie...Tigrou...Brigand (de dos) et Volute vous en font la démonstration.

Alors, plus de mauvais prétextes pour refuser d'en accueillir un autre !

Rédigé par Monique

Publié le 26 Novembre 2013

Orphée, une auto nous l'a tuée !

Fin mars j'écrivais mon plaisir d'avoir trouvé, dans une trappe de capture, Orphée que nous avions fait stériliser et identifier en 1998. Une visite et un check-up complet chez notre vétérinaire avaient confirmé qu'elle allait bien.

Un détartrage, deux dents abîmées enlevées, un vermifuge... un petit séjour en cage et je l'avais rendue à la vie qu'elle connaissait depuis 15 ans dans le parc de Bligny. Comme d'habitude j'avais hésité mais devant sa détermination à rester "sauvage", je l'avais relâchée.

Hier, au cours de son passage à Bligny, pour y nourrir nos chats, Christophe a appris la triste nouvelle : Orphée est morte, heurtée par une voiture dans le parc de Bligny où les véhicules devraient rouler lentement ... C'est un centre hospitalier tout de même !

Au delà de la tristesse que procure une telle nouvelle, je me dis qu'au fond elle a eu de la chance puisque des personnes, témoins de l'accident, l'ont ramassée ... Elle est morte dans les bras de gens compatissants. Je ne sais pas qui ils sont mais s'ils lisent ce blog, ils sauront que je les remercie du fond du coeur.

Qu'est-il advenu d'elle ? A-t-elle été enterrée quelque part dans le parc... si c'est le cas, elle donnera peut-être naissance à une fleur, une jolie plante ...

Le sort de la plupart des chats "libres" c'est de "crever" en silence, en souffrances et en toute discrétion après avoir traîné une maladie douloureuse, une plaie qui n'aura jamais été soignée. La liberté est à ce prix. La liberté pour ces chats est un pis-aller.

Hier a été une bien mauvaise journée...

Le 26 octobre je vous ai raconté le sauvetage de trois chats -photos à l'appui- enfermés dans un sous-sol de Bligny, sans nourriture et sans eau. Après avoir capturé un probable dernier chaton le 20 octobre, j'étais retournée chaque jour, pendant une semaine, dans ce sous-sol pour vérifier l'état de mes "gamelles-témoins". Rien n'était plus mangé. J'ai cessé mes visites et puis, il a fallu mettre en place des abris de fortune pour nos chats privés du confort relatif des vides sanitaires puisqu'ils ont tous été grillagés. Le travail que nous donnent nos chats ne laisse pas beaucoup de répit.

L'idée que d'autres chats avaient tout de même pu rester enfermés, tellement apeurés qu'ils sont restés longtemps cachés, ne m'a pas complètement quittée. Lundi c'est Brigitte qui s'est rendue dans ce sous-sol/prison. Elle a constaté que les deux gamelles (croquettes et eau) sont VIDES ! Les questions qui me taraudent : quand la dernière croquette a-t-elle été mangée, quand la dernière goutte d'eau a-t-elle été bue, y a-t-il encore un ou des chats vivants dans ce lieu ? Hier Christophe a rechargé les gamelles et la surveillance reprend...

Rédigé par Monique

Publié le 25 Novembre 2013

On n'arrête plus nos bricoleurs. Cette fois c'est André qui s'y est mis ! Et Christophe a d'autres idées... Ce soir en voyant les chats qui vivent près de moi, vautrés sur les radiateurs, j'ai eu un peu moins mal au coeur en pensant à ceux du parc de Bligny.

Merci à ceux et celles qui se mobilisent pour leur apporter un peu de confort.

Dimanche après-midi... quand d'autres se prélassent devant leur téléviseur, André et Raymonde sont venus installer leurs créations.

Dimanche après-midi... quand d'autres se prélassent devant leur téléviseur, André et Raymonde sont venus installer leurs créations.

Couché dans le foin... sauf que là, le soleil n'est pas témoin !

Couché dans le foin... sauf que là, le soleil n'est pas témoin !

Finalement nos chats vont peut-être gagner à avoir été expulsés des sous-sols... Il reste à espérer que ces abris ne soient pas vandalisés, jetés ou volés !

Rédigé par Monique

Publié le 24 Novembre 2013

Faire feu de tout bois ...et trouver des idées

Ces jours ci la préoccupation majeure c'est de trouver des idées pour protéger nos chats de Bligny du froid et des intempéries.

Les abris fabriqués à partir des caisses de polystyrène font encore peur à quelques chats. D'autres en profitent car on y trouve le foin bien tassé. C'est qu'ils sont méfiants nos chats et c'est tant mieux, ils ne se laissent pas facilement attraper par des gens mal intentionnés !

Ainsi Moumoute qu'on retrouvait, à chaque passage, perchée dans son rhododendron boude l'abri mis à sa disposition.

Moumoute semble ne pas vouloir profiter du confort de cet abri... méfiance ... c'est quoi ce truc ?

Moumoute semble ne pas vouloir profiter du confort de cet abri... méfiance ... c'est quoi ce truc ?

Si cette idée n'est pas la bonne, il faut en trouver une autre...Comme par exemple installer un coin couchage dans sa niche/cantine fabriquée par Christophe. Les repas sont servis à l'intérieur mais un espace sous la niche permet de glisser rapidement une petite douceur pour notre Moumoute. Cet espace permet aussi à notre chatte d'observer son environnement, protégée de la pluie.

Et voilà, un carton tapissé d'isolant, un bon pull en laine et le tour est joué. A ma dernière visite j'ai trouvé le nid que Moumoute venait de quitter, bien chaud.
Et voilà, un carton tapissé d'isolant, un bon pull en laine et le tour est joué. A ma dernière visite j'ai trouvé le nid que Moumoute venait de quitter, bien chaud.

Et voilà, un carton tapissé d'isolant, un bon pull en laine et le tour est joué. A ma dernière visite j'ai trouvé le nid que Moumoute venait de quitter, bien chaud.

En poursuivant mes investigations j'ai aperçu une chatte inconnue blottie devant un soupirail...Elle s'est enfuie à mon approche. C'est une pauvre petite chatte toute maigre qu'il va falloir capturer rapidement. D'où vient-elle ? Qui est venu l'abandonner dans ce parc ?

Faire feu de tout bois ...et trouver des idées

J'ai vite compris pourquoi elle avait choisi ce soupirail en particulier...elle y a trouvé un souffle d'air chaud, vraiment chaud ! Une source de chaleur qu'il faut utiliser tout en rendant l'abri plus confortable...

Une ancienne cage de transport entièrement grillagée fera l'affaire, porte enlevée, entourée d'un plastique à bulles et garnie d'un carton rempli de foin à lapin.

Une ancienne cage de transport entièrement grillagée fera l'affaire, porte enlevée, entourée d'un plastique à bulles et garnie d'un carton rempli de foin à lapin.

et voilà une petite chambre avec vue, bien chauffée. Le soupirail voisin produit aussi de la chaleur. Elle pourra s'y réfugier si cet abri insolite lui fait peur.

et voilà une petite chambre avec vue, bien chauffée. Le soupirail voisin produit aussi de la chaleur. Elle pourra s'y réfugier si cet abri insolite lui fait peur.

Rédigé par Monique

Publié le 17 Novembre 2013

des humains sont cruels et stupides !

Sous divers prétextes des accès aux vides sanitaires des immeubles sont fermés. Les chats qui sont allés s'y réfugier meurent de faim et de soif. A Minsk des personnes tentent de libérer les captifs mais combien vont mourir ? J'ai signé cette pétition. Le ferez-vous ?

Rédigé par Monique

Publié le 16 Novembre 2013

L'hiver est à la porte, comme nos chats !

Nos chats de Bligny n'ont plus droit à un abri décent. C'est la Direction du Centre Hospitalier qui en a décidé ainsi. Alors nous lançons l'opération "Camp de réfugiés" !

Depuis vingt trois ans notre association a déchargé ce Centre de santé des problèmes liés à l'abandon des chats, comme tous les hôpitaux en connaissent, sans la plus petite participation financière ... C'est dire à quel point ces gens sont près de leurs sous.

Il n'est pas possible d'implanter un abri solide et esthétique sans l'accord de la direction qui continue de faire la sourde oreille en ignorant nos angoisses de voir les chats en situation difficile.

Ce sont donc des abris précaires que nous commençons à installer.

Une solide caisse en polystyrène doublée d'un isolant de 4 mm et du foin à lapin...Un pot de fleur découpé bien collé constitue un tunnel coupe-vent. Le couvercle bien épais fermera la "chambre"
Une solide caisse en polystyrène doublée d'un isolant de 4 mm et du foin à lapin...Un pot de fleur découpé bien collé constitue un tunnel coupe-vent. Le couvercle bien épais fermera la "chambre"

Une solide caisse en polystyrène doublée d'un isolant de 4 mm et du foin à lapin...Un pot de fleur découpé bien collé constitue un tunnel coupe-vent. Le couvercle bien épais fermera la "chambre"

Les caisses nous ont été données avec leur carton d'emballage, rabats rentrés, le tout recouvert d'une feuille plastique...

Les caisses nous ont été données avec leur carton d'emballage, rabats rentrés, le tout recouvert d'une feuille plastique...

Quatre premiers abris seront proposés samedi matin à nos SDF.

Quatre premiers abris seront proposés samedi matin à nos SDF.

Voulez nous aider à abriter nos chats ? Partez, vous aussi, à la chasse aux caisses en polystyrène, sortez vos outils, nous vous fournirons l'isolant, le petit foin à lapin s'achète en animalerie, il vaut 5 € le sac de 75 litres. Et si, en plus, vous dégottez une petite palette pour surélever un peu la caisse, nous vous ferons Membre d'honneur de l'association.

Il reste à savoir si cet isolant est résistant aux griffes de chat... wait and see.

Il reste à savoir si cet isolant est résistant aux griffes de chat... wait and see.

Rédigé par Monique

Publié le 11 Novembre 2013

A l'hôpital de Perpignan aussi, des personnes s'activent pour trouver des abris pour "leurs" chats... Et les nôtres ? La Direction qui les a exclus des sous-sols ne prend même pas la peine de répondre au courrier qui lui demande une concertation en vue d'installer de quoi les abriter efficacement. Lamentable !

Rédigé par Monique

Publié le 7 Novembre 2013

POURQUOI attendre demain ...

pour faire ce qu'on peut faire AUJOURD'HUI ??

Je veux parler, bien sûr, de payer votre cotisation 2014.

Si vous attendez, avec les fêtes de fin d'année qui approchent et la brouette de cadeaux que vous allez devoir acheter, vous risquez de ne plus avoir les moyens de payer cette cotisation !!

Et puis... Si vous vous acquittez de cette formalité maintenant vous êtes sûr(s) de ne pas oublier et, autre avantage, le reçu fiscal que vous recevrez avec votre carte de membre 2014, sera daté de 2013. Vous pourrez le joindre à votre déclaration de revenus 2013...

Donc, si vous avez suivi mon explication, vous avez compris que vous bénéficierez en 2014 de la réduction d'impôt équivalente à 66 % de la somme versée.

Pour faire simple, vous n'êtes pas obligé(s) de limiter le montant de votre chèque à 27 € (cotisation de base). Prenons un exemple, vous écrivez CENT EUROS sur votre chèque. Nous sommes contents et ce geste généreux vous permet de récupérer SOIXANTE SIX EUROS qui seront déduits de vos impôts à payer en 2014.

Votre générosité et notre reconnaissance ne vous auront coûté que 100 € - 66 € = 34 € !! Avouez que c'est une affaire !

Après la présentation de l'Association, vous cliquez sur le lien et vous imprimez votre Bulletin d'Adhésion/Cotisation 2014.

Si vous n'êtes pas encore membre, voici une belle occasion de le devenir !!!

UN GRAND MERCI !

Rédigé par Monique

Publié le 6 Novembre 2013

6 Novembre ... 1er anniversaire de ce blog !

Si notre association a fêté ses vingt trois ans au mois de juillet dernier, notre blog a tout juste UN AN !

Pour rendre vivant un blog, il faut du temps et trop souvent le temps nous manque. Les chats, c'est tous les jours qu'il faut s'en occuper ! Il n'y a pas de saison morte pour les protecteurs des animaux.

Ce blog c'est pour vous faire partager un peu de notre quotidien, nos coups de coeur, nos déceptions, nos attentes, nos réflexions. C'est aussi pour vous informer, pour vous présenter les chats pour lesquels nous aimerions trouver une famille. Ils sont si peu nombreux les chats familiers susceptibles de vous faire craquer...Parfois ceux que l'on ne croit pas sociables peuvent réserver des surprises, ah évidemment il faut de la patience avec certains. Si l'idée d'apprivoiser un de nos fauves vous tente, vous savez comment nous joindre.

Ce que nous aurions aussi aimé c'est vous donner l'envie de nous rejoindre sur le terrain car nous n'y sommes que trop peu nombreux. Enfin, nous avons fait de notre mieux, toujours et en toutes circonstances !

Ce sont 4604 visiteurs uniques qui sont venus sur le blog- Une personne qui ferait plusieurs passages dans la journée sur le blog, est un visiteur unique.

Ce sont 11602 pages lues.

Ce qui nous fait vraiment plaisir ce sont vos commentaires qui rendent ce lieu d'échanges plus vivant. Alors n'hésitez pas à en laisser !

Merci à vous tous qui vous êtes intéressés depuis un an à nos quelque 120 publications !

A très bientôt.

P.S. Je ne suis pas très douée, la preuve ... Je viens de découvrir (un an plus tard) une fonction de ce blog : l'accès à la liste des articles, les titres et le début des textes. Il semble que ces articles soient classés en fonction du nombre de lecteurs. Si vous êtes comme moi : peu doué(e), je vous donne le mode d'emploi.

Vous cliquez sur une bulle de dialogue qui comporte un chiffre, c'est un article commenté. Vous allez tout en bas des commentaires et là vous trouvez la mention "Top articles". Vous cliquez et hop vous avez la liste. Bien souvent les articles ne sont pas liés à l'actualité, ils restent donc informatifs dans le temps.

Rédigé par Monique