Publié le 31 Juillet 2014

Il est tellement facile de se laisser déborder quand on éprouve une grande compassion pour les chats de la rue jusqu'à 'y perdre la vie ...

Rédigé par maltraitance animale

Publié le 29 Juillet 2014

Interdites de séjour !

Choupinette et Duchesse avaient un lieu de vie, elles apportaient de la gaîté dans une maison de retraite en Essonne. La nouvelle Directrice a décidé que ces chattes devaient disparaître ! Où iraient-elles ? Qu'adviendrait-il d'elles ? Ce n'est pas le problème de cette Directrice au coeur sec!!

CHOUPINETTE ...

CHOUPINETTE ...

Choupinette a environ dix ans, c'est à dire qu'elle a encore quelques belles années à vivre si on lui en laisse le loisir...

Elle est arrivée, personne ne sait plus quand, avec sa maîtresse aujourd'hui décédée. D'autres résidents ont pris soin d'elle car c'était devenu normal de la voir dans cette maison. Elle en fait partie ... mais ça c'était avant ...

DUCHESSE

DUCHESSE

Duchesse est apparue un jour et tout naturellement il s'est trouvé des personnes généreuses pour lui offrir à manger, alors elle a fait de cet environnement son territoire mais ça c'était avant ...

AVANT l'arrivée de la nouvelle Directrice qui ignore les bienfaits de la présence de ces animaux paisibles. Pourquoi veut-elle en priver les personnes sur lesquelles elle doit veiller désormais ? Quels peuvent être ses arguments ? Aucun de valable assurément.

Elle a fait disparaître bac à litière, gamelles pour les croquettes, bols pour l'eau et les chats où vont-ils aller ??

Si personne n'offre de les accueillir leur avenir est plus qu'incertain.Les rares refuges de l'Essonne sont saturés et la période estivale est la moins propice pour leur trouver des adoptants. D'ailleurs la plupart des amateurs de chats veulent des chatons, pas une Choupinette de 10 ans !

Qui leur offrira un foyer ?

Je n'ai pas besoin de vous le dire, c'est tout de suite qu'il faut trouver une solution, sans trop réfléchir. Il faut dire "Moi je la (les) prends !"

Tous les humains ne sont pas capables d'éprouver de la compassion pour les animaux. Sur ce sujet je viens de découvrir un article publié sur le blog d'Olivier Roland, je vous invite à le lire à votre tour.

Rédigé par Monique

Publié le 28 Juillet 2014

Vous avez peut-être déjà signé cette pétition. Dans le cas contraire je vous invite à en prendre connaissance et... à y ajouter votre signature.

Rédigé par Monique

Publié le 24 Juillet 2014

Tout baigne pour Jazz ...

Il y aura demain une semaine que Jazz est arrivé à la maison, il pesait 276 grammes. Aujourd'hui la balance annonce 417 grammes !

Il avale gloutonnement ses biberons en agitant si bien ses pattes griffues que je dois porter des gants pour le nourrir ... dur dur la vie avec un tel affamé. Il commence à jouer avec sa souris presque aussi grosse que lui...Tout baigne comme je vous le disais.

Rédigé par Monique

Publié le 24 Juillet 2014

... dans "La Lettre" Bulletin municipal de Fontenay-les-Briis"

Avant chaque publication de ce bulletin les associations de notre village sont invitées à transmettre l'article qu'elles souhaitent insérer.

La dernière municipalité élue nous a fait connaître les nouvelles modalités de ces publications, à savoir les principales associations actives dans la vie communale : sportives, artistiques, culturelles disposent d'une ou deux pages et ...les autres d'une demi-page. Nous avons été classés dans la catégorie "les autres" forcément "inactives" par opposition à celles qui sont "actives", disposant donc d'une demi page.... Que depuis 24 ans notre association ait réglé tous les problèmes liés aux chats errants dans notre Commune ne change rien à l'affaire ! (111 chats capturés ou recueillis, stérilisés et adoptés pour la plupart dans notre petite commune de 1700 habitants).

Le prochain bulletin municipal sera distribué avant le Forum des associations du mois de septembre.

Voici à la suite l'article que j'ai souhaité publier :

Article refusé ! Pourquoi ?  A la suite le mail reçu de la personne en charge de cette publication.

Article refusé ! Pourquoi ? A la suite le mail reçu de la personne en charge de cette publication.

"Bonjour Madame,
Nous avons regarde les documents envoyés.
Pour le texte nous souhaitons que cela explique les activités de l association, les modalités d inscription , le prix etc ...
Nous demandons cela a chaque association afin que cette lettre de Fontenay fournisse un éventail de choix à la popul
ation avant le forum.
Merci par avance
Bien cordialement "

Ma réponse :

"Bonjour,

Notre association existe depuis 24 ans et depuis 24 ans nous n'avons cessé de fournir ces renseignements aux Fontenaysiens sans grand résultat ! Les Fontenaysiens connaissent parfaitement notre association et ne se privent pas de me contacter quand ils ont un problème à résoudre, jamais pour proposer de l'aide sous quelque forme que ce soit.

Maintenant que nous ne disposons plus que d'une demi page, le texte que je vous ai envoyé me paraît bien plus important que ce que vous souhaitez pour notre publication.

En effet ces conseils que je donne à la population qui rencontrerait un animal mort ne sont jamais communiqués par la Municipalité. J'ai déjà eu connaissance - à l'époque du Garde-Champêtre - d'un chat tué au bord de la D 97. Ledit Garde-Champêtre s'est arrêté et a balancé le cadavre dans le fossé ! Prévenue je suis allée le chercher et comme cet animal était tatoué j'ai pu avertir son propriétaire.(...)

Aussi si vous ne publiez pas ce que je vous ai envoyé, oubliez moi et ne publiez rien.

Bien à vous."

Nouvelle réaction de ma part qui n'en reviens pas de ce refus !!

"Re bonjour,

Autre remarque suite à votre mail :

Toute personne même moyennement intelligente comprend qu'une association
qui s'annonce "Affiliée à la Confédération Nationale des S.P.A. de
France" est une association de protection animale. La mention de Bligny
implique nécessairement qu'il s'agit de protéger les chats de Bligny.

Le forum n'est-il pas un lieu d'échanges ? Si quelqu'un veut en savoir
plus, il vient sur le stand et pose ses questions... Depuis des années
les Fontenaysiens qui passent nous voir au Forum, nous connaissent très
bien, ils savent ce que nous faisons et viennent payer leur cotisation
sans nous demander "les modalités"...

Les nouveaux habitants qui viennent nous rendre visite souhaitent nous
connaître physiquement, ils lisent notre blog et savent parfaitement ce
que nous faisons.

Que des personnes souhaitent participer à des activités sportives et
puissent avoir le choix entre telle ou telle activité et savoir ce que
leur choix impliquera en matière de coût se conçoit ...

A la finale vos questions absurdes m'étonnent de votre part."

La responsable de la publication du Bulletin municipal trouve mes remarques désobligeantes et insultantes à son égard !

Cette jeune femme fort sympathique au demeurant ne connaît peut-être pas le sens du mot "absurde" : Voici la définition qu'en donne Wikipédia :

C'est ce qui est contraire et échappe à toute logique ou qui ne respecte pas les règles de la logique. C'est la difficulté de l'Homme à comprendre le monde dans lequel il vit.

C'est avant tout un degré de comique très élevé. Il signifie ce qui n'est pas en harmonie avec quelqu'un ou quelque chose, par exemple, une conduite absurde est un comportement anormal, un raisonnement absurde est un raisonnement complètement illogique.

Wikipédia

Pour la petite histoire : Aujourd'hui une habitante de notre village qui s'inquiète à juste titre de la disparition récente de CINQ de ses chats, a contacté la Mairie pour savoir si d'autres disparitions auraient été signalées. La réponse de la Mairie : NON aucune disparition signalée ...

P.S. L'aquarelle qui illustre l'article est une oeuvre de Yuliya Podlinnova.

P.S.2 Un article publié le 8 septembre 2013 présente, en photos, notre stand au Forum des associations.

Rédigé par Monique

Publié le 21 Juillet 2014

BUXY est PERDU à Fontenay les Briis ! RETROUVÉ !

Ce très gentil chat est perdu à Fontenay-les-Briis depuis la première semaine de Juillet. Il vivait en appartement trop dangereux avec son toit en terrasse d'où il est déjà tombé.

Sa maîtresse l'a confié à une personne qui dispose d'une maison à Bligny mais hélas Buxy s'est sauvé. Il ne connaît donc pas du tout l'environnement dans lequel il se retrouve.

Il y a environ 15 jours quelqu'un a vu un chat qui pourrait être lui non loin de la rue qui mène aux écoles.

Merci aux Fontenaysiens qui lisent ce blog d'être attentifs et de l'accueillir éventuellement juste le temps que nous venions le chercher.

Merci de votre attention.

Rédigé par Monique

Publié dans #Perdu-Trouvé

Publié le 20 Juillet 2014

J'aime pas les animaux !

Rassurez-vous, ce n'est pas moi qui parle ainsi mais la personne qui m'appelle depuis les services techniques du Centre Hospitalier de Bligny, vendredi après-midi.

Il se croit obligé de réitérer son affirmation : "Jaime pas les animaux mais là j'ai pitié de ce petit chaton découvert dans l'atelier, je ne sais pas ce qu'il fout là..."

Pas terrible comme début de conversation mais nous allons finir par nous entendre puisqu'au moins il a pitié d'un chaton en détresse. Je ne vais pas lui dire que je n'aime pas les gens qui n'aiment pas les animaux ...

Que ce Monsieur se rassure, s'il n'aime pas les animaux, son cas n'est pas isolé, loin s'en faut puisque sur son lieu de travail, ceux qui s'intéressent au sort des chats abandonnés se comptent sur les doigts d'une main. En fait, il ne sont que deux qui apportent leur contribution !

Deux adhérentes pour notre association créée il y a 24 ans, parmi les centaines de personnes qui travaillent et qui habitent pour certains à Bligny. Durant la période la plus faste ils étaient quatre.

Trêve de bavardage, mon interlocuteur me donne son nom en précisant bien qu'il ne souhaite pas que j'en fasse mention sur les réseaux sociaux ! Loin de moi cette idée, je veux juste savoir qui je dois demander quand je vais arriver aux services techniques.

M'y voilà, ma cage de transport à la main. Pour détendre l'atmosphère je demande à la cantonade : "Où est-il l'homme qui n'aime pas les animaux ?"

Un homme jeune et plutôt sympathique comprend que je viens chercher le chaton auquel il a proposé une soucoupe d'eau. Mon correspondant téléphonique ne se montre pas, il craint peut-être que je veuille le prendre en photo pour la publier sur les réseaux sociaux !

Je vois "la bête" sur le sol, il est tout petit ce chaton, bien trop petit pour boire à la soucoupe.

Dans l'atelier ce jeune homme sympathique n'est pas seul. Il y a un autre homme qui, lui non plus n'aime pas les chats ! Il me prend à partie.

-" Y'a trop de chats ici, c'est la faute des gens comme vous, et pis y'en a marre que vous arrachiez les grilles des sous-sols ! "

- "S'il y a trop de chats à Bligny, c'est que des cons viennent les y abandonner ! C'est aussi que parmi le personnel logé sur place, il y a des propriétaires de chats non stérilisés qui trouvent pratique de se décharger de leurs responsabilités sur notre association !"

- "Si vous arrêtiez de les nourrir, ils partiraient ailleurs ! A cause des chats les sous-sols sont dégoûtants, on voit bien que vous n'y allez pas dans les sous-sols ! "

- " Eh si Monsieur j'y suis allée dans les sous-sols, très souvent au début de notre activité pour capturer les chats qui s'y cachaient et qui y trouvaient un peu de chaleur. J'y suis encore allée au mois d'octobre 2013 pour délivrer les chats que la Direction y avait fait enfermer en faisant grillager les soupiraux ! Pour m'y rendre j'ai du me faire donner un accès et j'en ai sorti plusieurs qui étaient condamnés à mourir de faim et de soif " (voir les articles de cette période).

Il y a un point avec lequel je suis d'accord avec le grincheux : Les sous-sols sont dégoûtants et maintenant je préfère que les chats cessent de s'y réfugier. Ils disposent d'abris confortables que nous leur avons confectionnés à partir de caisses en polystyrène garnies de foin à lapin (articles de novembre 2013).

1990 - Sous sol de Despeaux...voilà le genre de spectacle que nous avons découvert. Ils étaient innombrables les cadavres des chats empoisonnés. Celui-ci n'a même pas été ramassé avant de peindre les murs.

1990 - Sous sol de Despeaux...voilà le genre de spectacle que nous avons découvert. Ils étaient innombrables les cadavres des chats empoisonnés. Celui-ci n'a même pas été ramassé avant de peindre les murs.

Ce sont sans doute les chats qui jettent des mouchoirs sales dans les escaliers qui donnent accès au sous-sol ...

Ce sont sans doute les chats qui jettent des mouchoirs sales dans les escaliers qui donnent accès au sous-sol ...

Des immondices pourrissent sur le sol...

Des immondices pourrissent sur le sol...

Novembre 2013 - Je suis venue vérifier que la gamelle "témoin" de croquettes que j'ai déposée dans ce sous-sol est intacte pour m'assurer qu'aucun chat n'y est plus prisonnier. Voici ma découverte dans le faisceau de ma torche... un chat mort au milieu des canettes vides.

Novembre 2013 - Je suis venue vérifier que la gamelle "témoin" de croquettes que j'ai déposée dans ce sous-sol est intacte pour m'assurer qu'aucun chat n'y est plus prisonnier. Voici ma découverte dans le faisceau de ma torche... un chat mort au milieu des canettes vides.

Gobelets vides, gants chirurgicaux jetés devant un soupirail... les humains seraient-ils plus sales que les chats ?

Gobelets vides, gants chirurgicaux jetés devant un soupirail... les humains seraient-ils plus sales que les chats ?

De charmantes gloriettes sont disposées dans le parc, elles datent du début du XXème siècle et sont entretenues pour le plus grand plaisir des promeneurs, patients et leurs visiteurs.

De charmantes gloriettes sont disposées dans le parc, elles datent du début du XXème siècle et sont entretenues pour le plus grand plaisir des promeneurs, patients et leurs visiteurs.

On y trouve même .... un excrément qui ne me semble pas provenir d'un chat si j'en juge par le papier qui l'accompagne  !! Alors qui sont les plus dégoûtants ?

On y trouve même .... un excrément qui ne me semble pas provenir d'un chat si j'en juge par le papier qui l'accompagne !! Alors qui sont les plus dégoûtants ?

Pour en revenir à mon aimable conversation de vendredi, j'affirme que ne pas nourrir les chats ne les fera pas partir ailleurs.

- "Vous n'y connaissez rien ! " - là vous l'avez compris, c'est le grincheux qui parle.

- "Il y a trente ans que je m'occupe de chats et de leur protection ..."

- Eh bien, il y a trente ans que vous n'y connaissez rien ! "

Si par hasard, cette agréable personne lisait cet article, je souhaite lui rappeler que les chats abandonnés dans le parc de Bligny ne datent pas de la création de notre Association.

En 1990, Monique D. alors infirmière me racontait que, déjà à l'époque lointaine de sa tante, infirmière comme elle-même, les chats abandonnés qui proliféraient dans le parc étaient empoisonnés ! En 1990 il y avait dans les services, des panneaux annonçant l'interdiction de nourrir les chats. Bien évidemment beaucoup étaient nourris en cachette, les patients qui avaient pitié de ces pauvres bêtes faméliques se privaient de leurs repas pour les donner aux chats.

Lors de ma première visite dans ce parc j'ai été stupéfaite de voir des papiers gras, des feuilles d'aluminium, des raviers qui contenaient ou avaient contenu des restes de nourriture, partout autour des bâtiments.

C'est Nicole T. dont le mari travaillait aussi aux services techniques qui était venue me raconter la misère des chats et les "déchatisations" renouvelées tous les dix huit mois ou deux ans. Un médecin, le seul de Bligny qui se soit impliqué dans notre activité, m'a confirmé cette triste réalité.

N'en déplaise à certains, l'activité de notre association à laquelle pratiquement personne ne participe sur place, a déchargé la Direction de ce Centre de santé, du problème que représente la prolifération incontrôlée des chats. Ils y sont nourris dans de bonne conditions et de nombreux patients nous manifestent leur satisfaction de savoir que les chats y sont bien traités.

Non, je ne vais pas terminer ce billet sans vous présenter le bébé qui pesait 276 grammes vendredi après-midi.

 A peine 3 semaines, ses griffes ne sont pas encore rétractiles...

A peine 3 semaines, ses griffes ne sont pas encore rétractiles...

Quand je le prends dans mes mains pour lui donner son biberon, il agite les pattes et dix petites épines me labourent les doigts et dix autres me griffent la paume de la main.

Voilà tout va bien, quand il a le ventre plein, il dort. Quand il se réveille il ne braille pas comme certains bébés humains, il se contente d'un petit miaulement discret.

Quand il a fini de boire, je stimule, avec une lingette, la partie de son corps où se situent les évacuations et ça fonctionne ! Et comme il est content, il ronronne.

Je pense que je vais l'appeler JAZZ.

Si vous rêvez d'adopter un chaton noir, c'est le moment de vous manifester.

Première tétée... la photo est floue. Vous en aurez d'autres !

Première tétée... la photo est floue. Vous en aurez d'autres !

Rédigé par Monique

Publié le 17 Juillet 2014

Les petites filles et les chats ...

Quel tableau est-il plus charmant que celui d'une enfant qui câline un chaton ?

De nombreux peintres ont su saisir cet instant empreint de douceur. Je ne résiste pas au plaisir de vous en présenter quelques exemples à la suite ...

Her Best Friend par Emile Munier

Her Best Friend par Emile Munier

Playing With The Kitten  par Emile Munier

Playing With The Kitten par Emile Munier

Portrait of a Young Girl Holding a Kitten par Edouard Cabane

Portrait of a Young Girl Holding a Kitten par Edouard Cabane

The Morning Meal par Emile Munier

The Morning Meal par Emile Munier

A Special Moment par Emile Munier

A Special Moment par Emile Munier

Sara Holding a Cat par Mary Cassatt

Sara Holding a Cat par Mary Cassatt

Une autre jolie fillette par Emile Vernon

Une autre jolie fillette par Emile Vernon

Alors... si vous avez une petite fille qui voudrait un chaton, offrez lui le petit compagnon dont elle rêve en lui expliquant bien qu'il ne s'agit pas d'un jouet dont elle sera autorisée à se débarrasser quand il aura cessé de l'amuser.

Vous pourrez faire des photos aussi attendrissantes que ces peintures et nous les envoyer pour être publiées à leur tour sur ce blog !

P.S. Toutes ces photos, dont le copyright a expiré, copiées sur WikiGallery.org ne peuvent pas être utilisées dans un but commercial.

Licensing

This image (or other media file) is in the public domain because its copyright has expired. However - you may not use this image for commercial purposes and you may not alter the image or remove the WikiGallery watermark.

This applies to the United States, Canada, the European Union and those countries with a copyright term of life of the author plus 70 years.

Rédigé par Monique

Publié le 14 Juillet 2014

JACKSON la terreur des filles

10 juillet, appel de Danielle S. "amie des chats de Bligny". Elle est très ennuyée car elle a capturé la nuit dernière le chat qui terrorise et agresse sauvagement ses deux chattes et cela depuis plusieurs mois !

Elle n'en finit plus d'aller chez le vétérinaire pour faire recoudre celle-ci, soigner l'abcès de celle-là... Ne sachant plus que faire elle a demandé conseil au praticien. Pour lui c'est simple, il faut capturer l'agresseur et ... eh bien...l'euthanasier !

Tout de même c'est un peu violent pense Danielle, n'y a-t-il pas une autre solution ? C'est ce qu'elle me demande.

L'euthanasie d'un chat en bonne santé n'est pas mon choix. D'ailleurs il a peut-être un propriétaire qui pense que castrer un chat est contre nature ! Car, bien entendu, le matou en question n'est pas castré, laissant intacte toute sa combativité.

Un coup de fil à nos super vétérinaires de Morsang-sur-Orge. Oui ils peuvent accueillir le captif tout de suite et s'occuper de lui sans attendre car il a passé toute la nuit dans la trappe. Ni une ni deux, Danielle prend la route de Morsang-sur-Orge et va me ramener Dallas, hospitalisée le matin pour un petit contrôle de ses fonctions urinaires.

Une heure plus tard, Dallas est de retour et pendant que Danielle et moi papotons au sujet de nos chats, la clinique vétérinaire m'appelle : le chat n'était pas identifié, il l'est maintenant au nom de notre association, il est castré et... il est FIV positif ! Vu son parcours, il n'y a rien d'étonnant dans cette nouvelle. Comment allons-nous l'appeler ? La gentille infirmière suggère JACKSON (2014 est l'année des "J"). Va pour JACKSON !

Notre nouveau protégé n'est pas particulièrement docile, aussi il a été placé dans une cage de transport avant qu'il ne se réveille. Le mieux pour lui serait que quelqu'un vienne le chercher tout de suite pour lui éviter une autre nuit très inconfortable.

Moi qui croyais n'avoir eu à faire qu'un aller retour chez notre vétérinaire dans la journée, me voilà repartie !

Il est déjà bien réveillé quand je le ramène chez moi et manifeste son mécontentement quand je le fais passer dans une grande cage de convalescence où il restera le temps qu'il faut ! Euh combien de temps ? Le temps qu'il se conduise plus civilement car nous allons lui parler avec douceur, nous allons essayer de l'intéresser à des jeux pour chats, bref nous allons nous appliquer à en faire un élément acceptable dans une communauté de chats.

Ce n'est pas gagné mais tous les espoirs sont permis car il fait ses besoins dans le bac à litière, il passe sans broncher d'un secteur de la cage (côté toilette), dans l'autre (côté couchage/coin repas). Je n'ai pas encore tenté de lui présenter ma main au risque de me la faire croquer. Patience et prudence ...

J'ai dans l'idée qu'il va devenir aussi gentil qu'il est beau notre balafré !! A suivre ...

P.S. Si il se trouve parmi les lecteurs de ce blog une personne qui souhaite l'adopter pour lui offrir une vie douillette et un peu libre avec accès à un jardin, elle est la bienvenue !

Rédigé par Monique

Publié le 12 Juillet 2014

C'est un bonheur de savoir Ben-Hur de retour dans sa famille qui prend bien soin de lui. Il est encore faible mais il est en bonne voie de se rétablir, ses "parents" y veillent.

Voici la photo que j'ai reçue hier... Rien ne vaut le confort d'une maison et d'une chambre douillette... Si notre chat pouvait nous donner ses impressions sur la vie de "chat libre" nous serions confortés dans nos certitudes... cette vie là c'est trop souvent la galère !

Tout ce qu'il faut pour récupérer des forces...

Tout ce qu'il faut pour récupérer des forces...

Rédigé par Monique