Publié le 29 Septembre 2014

Nos "chats libres" sont heureux de trouver de quoi s'abriter dans un confort relatif quand arrive la mauvaise saison.

L'année dernière au mois de novembre, nous avions récupéré et aménagé des caisses en polystyrène pour en faire des abris bien isolés et garnis de petit foin à lapin.

Voir toutes les photos publiées les 16, 24 et 25 novembre 2013

Voir toutes les photos publiées les 16, 24 et 25 novembre 2013

Nos abris ont bien rempli leur mission, dix mois plus tard le foin est toujours bien sec, il n'y a aucune trace d'humidité à l'intérieur. Mon erreur est d'avoir voulu protéger l'extérieur des caisses en utilisant les cartons qui les contenaient, quand ils m'avaient été donnés, enveloppés d'une feuille de plastique noire. Avec l'humidité le carton a pourri et les escargots sont venus pondre entre le carton et le polystyrène. Mauvaise idée de ma part !

Bientôt le froid sera là ...
Bientôt le froid sera là ...

Débarrassées de ces cartons sales, les caisses ont été nettoyées et relookées.

L'isolant au fond de la caisse avait été un peu griffé, j'y ai ajouté une nouvelle feuille isolante, découpée dans un sac de croquettes (grand sac de 10 kg).

L'isolant au fond de la caisse avait été un peu griffé, j'y ai ajouté une nouvelle feuille isolante, découpée dans un sac de croquettes (grand sac de 10 kg).

Et voilà une caisse relookée "briques". Le couvercle qui s'emboite est enfilé dans un sac poubelle, facile à nettoyer d'un coup d'éponge.

Et voilà une caisse relookée "briques". Le couvercle qui s'emboite est enfilé dans un sac poubelle, facile à nettoyer d'un coup d'éponge.

Que dites vous de ma caisse "tas de bois" ??

Que dites vous de ma caisse "tas de bois" ??

Je m'intéresse forcément à toutes les créations d'abris pour les chats et je cherche toujours de nouvelles idées. Le reportage suivant est "bluffant". A la fin de l'article je vous propose de cliquer sur le lien qui vous fera découvrir les abris destinés aux chats de New York pendant l'hiver.

Nos abris qui ont fait leur preuve n'ont pas à rougir de la comparaison ! Enfin... c'est mon avis.

Autre article intéressant : celui de cet ancien acteur qui a créé un refuge pour les chats errants - qui ne le sont plus grâce à lui -.

Rédigé par Monique

Publié le 28 Septembre 2014

Un bel Anniversaire, Madame !

Sans contestation Madame Brigitte Bardot est la personnalité préférée de tous les protecteurs d'animaux.

Ceux qui sont assez âgés pour l'avoir vue, n'oublieront pas la série d'émissions intitulées <<S.O.S. Animaux>> diffusées par la télévision de mai 1989 à octobre 1992.

Effarés, les téléspectateurs ont découvert l'univers cruel dans lequel les humains cantonnent les animaux. L'abattage, la fourrure, l'expérimentation animale ... neuf émissions au total qui ont forcément fait naître des vocations de protecteurs. Merci à vous Brigitte pour avoir ouvert les yeux à un si grand nombre de personnes.

Aujourd'hui les journalistes ne peuvent s'empêcher d'évoquer ce qu'ils appellent "son côté sombre". Personnellement je ne vois rien de semblable dans cette femme lumineuse. On lui reproche ses amitiés, ses idées (que des millions de gens partagent).

Ne devraient-ils pas, au contraire, saluer la franchise et l'absence d'hypocrisie chez cette belle personne au grand coeur ? La France aurait-elle cessé d'être un pays de liberté ?

A l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire elle a publié une lettre ouverte au Président de la République et autres responsables politiques. La voici au format PDF

Elle n'y demande rien d'extraordinaire :

- Que la Loi soit respectée en matière d'abattage des animaux dits de rente. Cela implique la suppression des dérogations accordées aux communautés religieuses. Rien à redire.

- Que les chevaux soient désormais classés dans la catégorie Animaux de compagnie et de ce fait, échappent à une fin horrible dans un abattoir !

Les chevaux, à ma connaissance, ne sont pas élevés pour la consommation humaine comme le sont les bovins et les ovins. Est-il juste qu'après avoir été utilisés pour les sports équestres et avoir entretenu de si belles relations avec les humains, ils finissent dans les assiettes ?

Aurions-nous l'idée d'envoyer nos chiens, nos chats à l'abattoir pour les retrouver en morceaux sous cellophane dans nos supermarchés ?

Bien que ces souhaits soient bien naturels je crois qu'elle n'a pas une chance d'obtenir satisfaction. Il y a trop d'intérêts et trop de bulletins de vote en jeu !

Elle termine ainsi :

<<Voilà les deux évolutions indispensables à notre époque que je demande aux gouvernements successifs depuis 30 ans. Il serait juste de me les accorder après tant d‘années de suppliques et d’attente. Si je ne les obtiens pas, j’en conclurai que j’ai raté ma vie.>>

Non Madame, quel que soit le résultat de votre nouvelle demande à nos gouvernants, vous n'aurez pas raté votre vie. Elle aura été belle, riche, vous aurez fait rayonner la France dans le monde entier. Le Général De Gaulle n'a-t-il pas déclaré un jour que vous rapportiez plus de devises à la France que la Régie Renault ?

Par dessus tout vous êtes, et j'espère que vous le resterez longtemps encore, un phare pour tous les protecteurs d'animaux !

La photo qui illustre cet article est la reproduction d'une carte postale vendue, ainsi que d'autres modèles, par la Boutique de la Fondation Brigitte Bardot.

Si quelqu'un a été digne d'incarner la France, c'est bien notre Brigitte !!

Si quelqu'un a été digne d'incarner la France, c'est bien notre Brigitte !!

Rédigé par Monique

Publié le 26 Septembre 2014

Je rêve toujours de recevoir un appel téléphonique de quelqu'un qui proposerait de participer à nos activités de protection des chats de Bligny...On peut toujours rêver !

Les seuls appels que j'aie jamais reçus sont des demandes d'intervention. Ainsi, le 17 septembre...

- Allo c'est le standard de l'Hôpital de Bligny, il y a un chaton dans une bouche d'égout, on m'a demandé d'appeler l'association !

- Très bien, que la personne qui s'inquiète pour ce chaton le sorte de là où il est et je le prendrai ...

Des chatons ou des chats dans les bouches d'égout ce n'est pas une nouveauté pour moi. Le 8 mars 2013, dans un article intitulé "Dans l'indifférence générale" je vous avais présenté la photo de deux chatons que nous venions de capturer et celle de la bouche d'égout de laquelle ils surgissaient pour traverser la route et aller se nourrir dans une de nos "niches/cantines".

Il n'est pas rare de voir des chats utiliser ces bouches d'égout pour se rendre d'un secteur à un autre par un circuit souterrain qu'ils sont les seuls à connaître.

Il n'est pas rare de voir des chats utiliser ces bouches d'égout pour se rendre d'un secteur à un autre par un circuit souterrain qu'ils sont les seuls à connaître.

Néanmoins, une demi heure après cet appel téléphonique je suis allée me renseigner auprès de la personne qui m'avait appelée. Là je "tombe" sur les pompiers qui avaient été appelés. Ils confirment la présence d'un chaton dans une bouche d'égout et ajoutent qu'ils ne peuvent pas aller le chercher...Je ne suis pas franchement surprise car un pompier,même de petite taille, c'est nettement plus gros qu'un chat !

Ils s'en vont comme ils étaient venus. Mon seul sujet de satisfaction c'est de constater que, pour une fois, quelqu'un a montré de la compassion pour un chaton ! En revanche ce qui m'inquiète c'est la pensée qu'il y a eu de nouvelles naissances ou de nouveaux abandons et que, si nous ne faisons rien de plus que distribuer de la nourriture, la prolifération va repartir de plus belle avec les conséquences désastreuses prévisibles. Une fois de plus je déplore qu'aucun des membres du personnel ne participe aux captures.

Dimanche 21, soit quatre jours plus tard, en fin d'après midi, on sonne à ma porte. Une jeune femme en pleurs vient demander de l'aide pour un chaton dans une bouche d'égout. Il est question d'une grille qu'elle ne peut pas soulever, de ses collègues qui menacent de <<jeter une boulette au chaton pour se débarrasser du problème>>. Je ne comprends pas grand chose à ses explications et comme il est l'heure de distribuer les gamelles et les médicaments du soir, c'est Joël - de taille à soulever une grille au contraire des faibles femmes que nous sommes - qui accompagne Isabelle à Bligny pour examiner la situation.

Voici le théâtre du drame ...

Voici le théâtre du drame ...

C'est ici que tout a commencé ...

C'est ici que tout a commencé ...

Quelques grilles qui protègent ce caniveau avaient été retirées pour effectuer un nettoyage. Malencontreusement un chaton s'était glissé dans ledit caniveau et se trouvait sous les grilles. Apeuré, il refusait d'en sortir. Il semble que quelqu'un ait alors utilisé un jet d'eau pour l'en déloger.

Sauf que... le jet d'eau aurait entraîné le chaton dans le collecteur des eaux pluviales qui court à environ un mètre soixante de profondeur. Nous étions loin d'une histoire de chaton qui serait dans une bouche d'égout telle que je l'avais comprise.

La canalisation enterrée en pente douce traverse la route et aboutit dans un premier regard de 60 centimètres de côté, protégé par une lourde grille. il y a de l'eau visible dans ce regard... trois autres regards identiques sont disposés sur le côté gauche de la route. Les deuxième et troisième, un peu moins profonds sont secs. C'est à travers la grille du 2ème regard qu'Isabelle (la dame en pleurs) a pu jeter un peu de nourriture au chaton dont les miaulements n'émeuvent pas grand monde. Que faire ? Nos trappes de capture sont trop grandes pour ces regards exigus.

Lundi c'est Christophe qui effectue la tournée de nourrissage des chats du parc. Je l'accompagne pour qu'il découvre le problème à son tour. Isabelle nous informe que depuis ce matin le chaton est invisible, on ne l'entend plus miauler. Est-il encore en vie ? Il est improbable qu'il ait pu sortir. Nous jetons un peu de viande hachée qui tombe dans les feuilles et autres mégots qui tapissent le fond de ce regard. Le chaton reste invisible.

Joël et moi revenons vers 17 heures quand tout est plus calme. La viande hachée a disparu mais le chaton reste invisible. Est-ce lui qui l'a mangée ? Et si c'était un rat ? En fouillant une poubelle je trouve un gros bidon en plastique. Joël y fait un gros trou pour l'immerger dans le premier regard. Ce bidon pourrait constituer un pont pour permettre au chaton de retourner vers la canalisation par laquelle il est arrivé. Sans ce pont l'obstacle d'eau de 15 cm est infranchissable pour notre malheureux chaton. Je laisse tomber un peu de nourriture sur le bidon.

Un mètre soixante plus bas que la grille le bidon immergé et stable peut servir de pont pour passer d'une canalisation à l'autre, celle qui revient vers le caniveau.

Un mètre soixante plus bas que la grille le bidon immergé et stable peut servir de pont pour passer d'une canalisation à l'autre, celle qui revient vers le caniveau.

Deux heures plus tard je reviens, il n'y a plus de nourriture sur le bidon. Le chaton reste invisible.

Mardi personne n'a revu le chaton. J'ai cherché sur le net une trappe de capture pour des animaux de petite taille, une trappe plus petite que les 60 cm des regards. J'ai trouvé un modèle qui conviendrait mais il faut la commander et elle ne sera livrée que vendredi 26 !

Mardi matin Christophe et moi retournons sur place, il a préparé une longue planche dans laquelle il a sculpté des ébauches de marches.

De mon côté j'ai préparé deux gamelles, une avec de la nourriture, l'autre avec de l'eau propre placées dans un petit panier que je me propose de descendre dans le regard à l'aide d'une canne.

Miaou..miaou SOS chaton en détresse !

Sur place quelques membres du personnel ont l'air de s'intéresser au sauvetage du chaton, nous apprenons que les pompiers ont été appelés trois ou quatre jours après que la présence du chaton ait été découverte. Il y aurait donc une dizaine de jours que ce malheureux se trouve dans cette fâcheuse posture.

La lourde grille soulevée, le panier de victuailles déposé au fond du trou, Christophe installe la planche. Nous réalisons qu'étant donné l'étroitesse du regard, la planche sera trop verticale pour que le chaton puisse s'en servir.

Il ne reste plus qu'a commander la trappe. Le chaton, s'il est encore là, aura de quoi manger et de quoi boire...A peine la grille est-elle remise en place que nous voyons notre chaton qui se précipite sur la nourriture ! Lui aussi nous voit et retourne vite à l'abri de la canalisation !

J'ai avec moi une cage de contention car je viens de relâcher un chat capturé dimanche. J'avais reconnu Inuit capturé et stérilisé au mois de février, je me suis contentée de lui faire prendre un vermifuge avant de lui rendre sa liberté car il est toujours aussi "sauvage" crachant, feulant et attaquant quiconque s'approche de la cage où il aura passé deux nuits.

A voir l'expression de Christophe quand il regarde ma cage de contrainte je comprends qu'il a une idée ...(il a toujours des idées toutes plus géniales les unes que les autres).

La taille de cette cage conviendrait mais la porte coulissante doit être manoeuvrée manuellement. En l'examinant Christophe pense qu'il pourrait la bricoler pour en faire une trappe de capture... Faisons lui confiance.... En attendant (car je n'y crois pas trop) je vais commander la petite trappe de capture que je recevrai vendredi 26.

En fin d'après-midi, notre génial Christophe m'appelle : Il est prêt, la trappe aussi ! On se retrouve sur place.

Une nouvelle porte coulissante, plus lourde tout en étant plus fine, reliée à un long fil...la trappe va recevoir un appât bien odorant... La poignée est bloquée en position verticale pour la sortir du trou ...

Une nouvelle porte coulissante, plus lourde tout en étant plus fine, reliée à un long fil...la trappe va recevoir un appât bien odorant... La poignée est bloquée en position verticale pour la sortir du trou ...

Notre Christophe a encore préparé un long bâton muni d'un gros clou recourbé pour descendre et récupérer la trappe et son contenu ...

Nous savons maintenant que le chaton est très craintif...si nous voulons qu'il entre dans la trappe, aille jusqu'à l'appât, il ne doit pas nous voir...Euh...si lui ne nous voit pas, nous ne verrons pas non plus à quel moment il sera dans la cage ??

La gamelle du matin est bien vide, notre chaton ne boude pas la nourriture...

La gamelle du matin est bien vide, notre chaton ne boude pas la nourriture...

La cage est en place...

La cage est en place...

Ah ah.... Christophe a la solution ! Une caméra, toute petite qu'il pose sur la grille. Le fil qui maintient la porte ouverte est bien tendu verticalement et nous pouvons suivre la suite des évènements sur un petit écran (Quand je vous dis que Christophe est génial !!).

Sur l'écran nous voyons bientôt arriver notre chaton qui entre tranquillement dans la cage -pourquoi se méfierait-il ? - Quand il commence à manger, couic, Christophe coupe le fil.

TOC la porte descend, l'animal est pris !!! Là, excusez-moi je n'ai pas pensé à faire une photo. J'étais si heureuse et si pressée de le ramener chez moi que j'ai oublié la photo !!

La voilà ! Sa couleur ne laissait pas de doute, notre chaton est une "chatoune" de 770 grammes.

La voilà ! Sa couleur ne laissait pas de doute, notre chaton est une "chatoune" de 770 grammes.

Elle a passé la première nuit en cage, et hier jeudi je l'ai prise dans la maison pour voir son comportement. Elle joue, court partout, son jouet favori semble être le tunnel en tissu (elle aime bien les canalisations). Comme il faut l'habituer à être prise dans les bras, ce matin je l'ai coincée dans la cuisine et je l'ai remise en cage avec de la nourriture adaptée à son âge.

EPILOGUE

Naïvement je pensais que les personnes qui avaient assisté à toutes nos tentatives pour sortir le chaton vedette de ce mauvais pas, se réjouiraient avec nous. Pour leur faire connaître la bonne nouvelle j'ai préparé quelques exemplaires de cette affichette et, en tout début d'après-midi je suis allée en disposer deux sur le bâtiment concerné.

En fin d'après-midi j'ai dû retourner à Bligny pour une autre raison. Arrivée dans le secteur de notre si belle capture j'ai tout de suite constaté que les affichettes n'y étaient plus ! Un homme était là. Me voyant il est venu me demander où en était le sauvetage du chaton.

Il m'a dit avoir pris son service à 14 heures. Aucune affichette n'était en vue !

A peine avais-je tourné les talons que les affichettes ont été retirées .... Par qui ? Pourquoi ?

Le chef a-t-il dit : "Elle nous emmerde celle-là, retirez-moi ça"

Je crois qu'à part Isabelle, la dame qui pleurait, tout le monde s'en fout qu'un chaton ait pu mourir dans un collecteur d'eaux pluviales ou ailleurs.

Miaou..miaou SOS chaton en détresse !

Rédigé par Monique

Publié le 21 Septembre 2014

Courrier recommandé...

Nous avons reçu, en courrier recommandé avec "accusés", cette lettre anonyme ...

Nous avions un petit doute sur l'identité du "corbo", les indices étant les empreintes laissées sur la lettre ...

Après investigations, l'identité du "Corbo" a enfin été révélée grâce à une caméra de surveillance ...

"Corbo" démasqué ! Il s'agit d'un certain JAZZ !!

"Corbo" démasqué ! Il s'agit d'un certain JAZZ !!

Rédigé par Noël-Claude/Monique

Publié le 20 Septembre 2014

Ouf, pour les deux chattes de 8 ans objet de toutes les inquiétudes, nous avons reçu une réponse positive d'une personne qui habite la Belgique à quelque 300 km de l'Essonne. Toutefois cette adoption aurait posé quelques problèmes à cause du règlement sanitaire. L'élaboration du passeport européen pouvait se faire chez notre vétérinaire mais, pour être valable, la vaccination antirabique doit avoir été faite un mois avant le passage de la frontière.

Ces deux chattes auraient donc dû attendre un mois pour rejoindre leur nouvelle famille belge après leur passage chez notre vétérinaire.

Dans la même journée de vendredi une autre association a réservé les deux chattes car une adoptante de la Marne s'est manifestée. Il reste à trouver quelqu'un pour les faire voyager de Nanterre à Reims et cela avant mercredi 24 septembre. Un nouveau lot de chats est arrivé en fourrière, les cages sont pleines !

Ce message est largement diffusé sur Facebook par toutes les personnes qui se sont mobilisées pour chercher une famille à ces gentilles chattes.

GRACE A LA MOBILISATION DES AMIS DES CHATS sur Facebook, le covoiturage a été trouvé !

GRACE A LA MOBILISATION DES AMIS DES CHATS sur Facebook, le covoiturage a été trouvé !

Trois de leurs compagnons de misère, dont le sursis était aussi vendredi 19 septembre, n'ont pas encore trouvé preneur.

Nouveau et ultime sursis pour ces trois là : La réservation doit être faite au plus tard lundi matin 22 septembre à 9 heures.

Voir les photos ci-dessous.

Mâle noir (comme vous pouvez voir)  environ 6 mois, très sociable... N° 7062 - DERNIERE NOUVELLE de la fourrière : IL EST RÉSERVÉ !

Mâle noir (comme vous pouvez voir) environ 6 mois, très sociable... N° 7062 - DERNIERE NOUVELLE de la fourrière : IL EST RÉSERVÉ !

Femelle d'environ 2 mois, très peureuse, difficile à manipuler mais n'attaque pas ! N°12461 - FINALEMENT, ELLE AUSSI EST SORTIE DE FOURRIERE !

Femelle d'environ 2 mois, très peureuse, difficile à manipuler mais n'attaque pas ! N°12461 - FINALEMENT, ELLE AUSSI EST SORTIE DE FOURRIERE !

Femelle d'environ 1 an, très sociable. N° 12465 - DERNIERE NOUVELLE de la fourrière : ELLE  EST RÉSERVÉE  !

Femelle d'environ 1 an, très sociable. N° 12465 - DERNIERE NOUVELLE de la fourrière : ELLE EST RÉSERVÉE !

Les photos de ces chats tournent sur Facebook....

Plus près de nous :

J'ai reçu vendredi après midi un appel d'une personne de Briis-sous-Forges qui a recueilli provisoirement pour le soigner, un chat mâle roux d'environ 3 ans. Estimation faite par le vétérinaire chez qui il a été conduit.

Il va bien, je n'ai pas de photo à vous montrer. Si vous voulez le voir je vous mets en relation avec la personne qui l'héberge.

URGENCE FOURRIERE suite ...suite...

Un jour on rit, un jour on pleure... Cette gentille chatte qui semblait sauvée de la fourrière est morte dans la nuit de vendredi à samedi.

Elle n'avait pas de nom, juste un numéro : 12601

Certes elle n'avait pas l'air en forme mais se serait-elle laissée mourir de stress, de désespoir ?

A-t-elle reçu les soins qui nécessitait son état ?

Nous n'aurons pas de réponse à ces questions.

C'est un bien triste épilogue.

Rédigé par

Publié le 18 Septembre 2014

Vous n'avez pas de chat mais vous avez déjà pensé à en adopter un...

Vous avez eu un chat et quand, après de longues années près de vous, il est mort vous vous êtes fait la promesse de ne plus vous exposer à nouveau à ce chagrin...

Vos enfants vous réclament un chat mais vous n'êtes pas tout à fait décidé à leur faire ce plaisir en pensant aux contraintes...

Comme vous êtes quelqu'un de bien vous n'auriez pas l'idée d'aller acheter un couteux chat de race car vous n'ignorez pas qu'ils sont innombrables ceux qui attendent dans un refuge ! Mais...vous verrez ça plus tard.

Pire que ceux qui croupissent dans un refuge il y a ceux qui sont dans le couloir de la mort dans une fourrière. La plupart des gestionnaires de ces établissements appliquent la loi, respectent les délais de garde et si aucun propriétaire ne s'est manifesté, couic le chat est envoyé dans un autre monde.

D'autres gestionnaires prennent la peine de transmettre, à des sites qui se sont spécialisés, les listes des chats en sursis, à la disposition des associations qui acceptent de les prendre en vue de les faire adopter.

Je regarde souvent ces listes...là, il y a les photos de deux chattes à sortir ensemble. Leur sursis est TRES COURT : 19 SEPTEMBRE, c'est à dire DEMAIN. Regardez ces photos et envoyez moi un mail pour me dire que vous voulez les adopter ! Je les réserve et je vais les chercher...

S'il vous plait ...Ne les laissons pas mourir.

Elle est toute triste forcément, elle changera de tête une fois sortie de là !

Elle est toute triste forcément, elle changera de tête une fois sortie de là !

Avec quelques soins appropriés, elle sera toute belle, même avec ses oreilles un peu abimées

Avec quelques soins appropriés, elle sera toute belle, même avec ses oreilles un peu abimées

Rédigé par Monique

Publié dans #A Adopter

Publié le 18 Septembre 2014

Je vous l'ai annoncé, Jazz "mon bébé" a été adopté.. Sa nouvelle famille n'a pas manqué de me donner des nouvelles.

C'est sous la forme d'un PPS que je les ai reçues. Je ne peux pas ou je ne sais pas comment l'intégrer sur ce blog, aussi je vais vous le débiter en petits morceaux... Noël-Claude l'a intitulé ...

Quand le Jazz est là ...
Je m’appelle Youna et d’après mes maîtres, je suis la plus jolie et surtout la plus gentille. Oui, je dois le dire, je suis assez d’accord avec eux ! Mon maître dit que je suis couleur « terrasse » (de la pierre de Bourgogne quand même !) et m’a donné le surnom ridicule de « Youyou ». N’importe quoi ! Je suis quand même une princesse…
Je m’appelle Youna et d’après mes maîtres, je suis la plus jolie et surtout la plus gentille. Oui, je dois le dire, je suis assez d’accord avec eux ! Mon maître dit que je suis couleur « terrasse » (de la pierre de Bourgogne quand même !) et m’a donné le surnom ridicule de « Youyou ». N’importe quoi ! Je suis quand même une princesse…

Je m’appelle Youna et d’après mes maîtres, je suis la plus jolie et surtout la plus gentille. Oui, je dois le dire, je suis assez d’accord avec eux ! Mon maître dit que je suis couleur « terrasse » (de la pierre de Bourgogne quand même !) et m’a donné le surnom ridicule de « Youyou ». N’importe quoi ! Je suis quand même une princesse…

Jusqu’à samedi dernier, j’avais tous les droits,�en particulier celui de dormir avec mes maîtres. Je peux vous le dire, c’était la belle vie !
Jusqu’à samedi dernier, j’avais tous les droits,�en particulier celui de dormir avec mes maîtres. Je peux vous le dire, c’était la belle vie !

Jusqu’à samedi dernier, j’avais tous les droits,�en particulier celui de dormir avec mes maîtres. Je peux vous le dire, c’était la belle vie !

Oui mais voilà ! Mon maître a convaincu ma maîtresse qu’un peu de musique à la maison, ça ne pouvait pas me faire de mal... Ainsi samedi que vois-je arriver ? Un « monstre » noir qui court et saute partout.�Impossible de prendre une photo nette tellement il bouge... Et voilà que mes maîtres me font les yeux doux en me présentant mon nouveau petit frère. « Il s’appelle Jazz » me disent-ils…

Oui mais voilà ! Mon maître a convaincu ma maîtresse qu’un peu de musique à la maison, ça ne pouvait pas me faire de mal... Ainsi samedi que vois-je arriver ? Un « monstre » noir qui court et saute partout.�Impossible de prendre une photo nette tellement il bouge... Et voilà que mes maîtres me font les yeux doux en me présentant mon nouveau petit frère. « Il s’appelle Jazz » me disent-ils…

« Jazz de Bligny » : un chat à particule ! Il ne manquait plus que cela… Fin de la vie de princesse et début des fausses notes avec ce Jazz !  Je le fais bien comprendre à mes maîtres... Pfffttttt Pffftttt !!! Et je pars me cacher sous un lit pour ne plus être dérangée.

« Jazz de Bligny » : un chat à particule ! Il ne manquait plus que cela… Fin de la vie de princesse et début des fausses notes avec ce Jazz ! Je le fais bien comprendre à mes maîtres... Pfffttttt Pffftttt !!! Et je pars me cacher sous un lit pour ne plus être dérangée.

Et regardez, comme le petit dernier a été gâté : arbre à chat et serpentin à boule... Décidemment, je crois bien que mes maîtres l’ont bien perdue, la boule !
Et regardez, comme le petit dernier a été gâté : arbre à chat et serpentin à boule... Décidemment, je crois bien que mes maîtres l’ont bien perdue, la boule !

Et regardez, comme le petit dernier a été gâté : arbre à chat et serpentin à boule... Décidemment, je crois bien que mes maîtres l’ont bien perdue, la boule !

Incroyable, Jazz a le droit de jouer avec les noisettes et même de regarder la télé (pas de trop quand même et uniquement la chaîne « Animaux » !)
Incroyable, Jazz a le droit de jouer avec les noisettes et même de regarder la télé (pas de trop quand même et uniquement la chaîne « Animaux » !)

Incroyable, Jazz a le droit de jouer avec les noisettes et même de regarder la télé (pas de trop quand même et uniquement la chaîne « Animaux » !)

Heureusement pour moi, le p’tit caïd se fatigue vite et quand il commence à fatiguer… Il s’endort en ronronnant !

Heureusement pour moi, le p’tit caïd se fatigue vite et quand il commence à fatiguer… Il s’endort en ronronnant !

Et là, encouragée par mes maîtres, je sors de ma cachette pour me faire dorloter ! Les grattages de mon maître, c’est l’extase ! Il me dit que je suis la plus belle et la plus gentille et que tout cela va s’arranger.

Et là, encouragée par mes maîtres, je sors de ma cachette pour me faire dorloter ! Les grattages de mon maître, c’est l’extase ! Il me dit que je suis la plus belle et la plus gentille et que tout cela va s’arranger.

Là je rigole... Anne-Laure et Noël-Claude se prennent pour les "maîtres" des chats. Dans peu de temps ils vont déchanter et se rendre compte que le maître c'est JAZZ !!

A part ça, tout y est, l'arbre à chat avec son tunnel, le serpentin avec la balle et la brioche du petit déjeuner, ils y ont pensé ?

Rédigé par Noël-Claude/Monique

Publié le 17 Septembre 2014

AVIS DE RECHERCHE à Fontenay les Briis

Il n'était chez moi que depuis 15 jours et se montrait très tranquille puis il a voulu sortir ! Il a trouvé la chatière qui va vers l'aire de jeux.

En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il a escaladé les grilles et s'est enfui...

Publié le 17 Septembre 2014

Bonne route bb Jazz !

Quand on recueille un tout petit animal auquel il faut accorder toute son attention, il est bien naturel de s'y attacher.

Jazz est arrivé dans ma vie le 18 juillet, il ne pesait que 276 grammes. Comme il est noir je me disais que personne ne voudrait l'adopter - c'est bien connu, les chats noirs portent malheur ! -

En ne trouvant aucun adoptant j'aurais toutes les excuses pour le garder ! Un de plus !

Seulement voilà qu'à force de publier ses photos et d'écrire à quel point il est mignon, quelqu'un a voulu l'adopter !

Cette famille étant bien sous tous rapports et offrant toutes les garanties de sérieux comment aurais-je pu refuser ? Et la "future maman" de Jazz n'est pas n'importe qui...c'est Anne-Laure, la Secrétaire de notre Association, c'est tout dire !

J'ai tout de même hésité, mais...je suis "entrée en protection animale" (comme on entre en religion), il y a trente et un ans et comme je ne suis ni incassable ni immortelle, la sagesse était de confier ce petit bout à cette belle famille de coeur qui le rendra heureux.

21 août... une petite sieste dans le hamac

21 août... une petite sieste dans le hamac

S'il a l'air aussi sage c'est parce qu'il se réveille. Il pèse maintenant 1,550 kilo. Le voilà devenu un grand petit chat !

S'il a l'air aussi sage c'est parce qu'il se réveille. Il pèse maintenant 1,550 kilo. Le voilà devenu un grand petit chat !

12 septembre... dernière étreinte avec son grand copain Dumbo, dernier jour avec lui.

12 septembre... dernière étreinte avec son grand copain Dumbo, dernier jour avec lui.

Il est parti samedi 13 septembre et je n'ai pas manqué de faire quelques recommandations à Anne-Laure et Noël-Claude. Je leur ai parlé des jouets qu'il affectionne, le serpentin avec la balle, l'arbre à chat, le tunnel... Je leur ai dit qu'il aime un petit morceau de brioche au petit déjeuner.

Une seule inquiétude demeure, la famille en question est déjà pourvue en chat, plus exactement en chatte. Une chatte timide qui accepte mal les inconnus humains ou animaux... A suivre ...

Rédigé par Monique

Publié le 15 Septembre 2014

Elle est bien bonne !!

Ah bon...c'est aussi simple que ça ?

Je fais tout comme il faut...l'arbre est placé au bon endroit ...

Je fais tout comme il faut...l'arbre est placé au bon endroit ...

Vous voyez comme Flint aime son arbre à chats ...

Vous voyez comme Flint aime son arbre à chats ...

...mais ce qu'il aime encore plus pour faire ses griffes c'est le dossier de mon fauteuil !!! Reconverti en griffoir depuis longtemps, le moyen de faire autrement ?

...mais ce qu'il aime encore plus pour faire ses griffes c'est le dossier de mon fauteuil !!! Reconverti en griffoir depuis longtemps, le moyen de faire autrement ?

Rédigé par Monique