Publié le 25 Juin 2016

AVANT (mars 2016)

AVANT (mars 2016)

APRES (juin 2016)

APRES (juin 2016)

Des chats malchanceux, il y en a partout ! Au mois de mars nous avions reçu un appel à l'aide pour secourir Tsuki doublement malchanceuse puisqu'elle n'avait pas de famille et qu'elle était porteuse de la leucose (FeLV) et du virus FIV ( virus de l' immunodéficience féline).

Nathalie qui n'habite pas notre région s'est proposée pour l'adopter. Il aura fallu quelques heures de conduite pour atteindre, elle et moi, notre point de rencontre. TSUKI a son petit caractère et la cohabitation avec les chats et les chiens de sa nouvelle famille ne s'est pas faite sans heurts. Il aura fallu beaucoup de patience et de douceur à Nathalie pour créer l'harmonie...

Voici le message que j'ai reçu hier de cette jeune femme au grand cœur.

<<Carte de Tsuki bien reçue !
Elle est bien en forme ces temps, le dosage de t4 est normal mais le nodule, assez important, toujours présent, cependant il ne l'a gêne pas.
Elle apprécie toujours le rebord de la fenêtre au soleil et la petite cour qui est fermée à présent, ce qui lui permet de sortir en sécurité au milieu des hortensias 😊
Quelques photos où vous verrez que maintenant tout va bien même avec les chiens !
J'espère que vous allez bien ainsi que votre
tribu féline.
À bientôt,
Nathalie >>

J'avais laissé passer un peu de temps avant d'effectuer le changement de propriétaire... Il faut aussi comprendre qu'en plus des pathologies que nous lui connaissions, Nathalie et son vétérinaire ont découvert que Tsuki souffre aussi d’hyperthyroïdie, elle est suivie et traitée.

Y aurait-il quelque part des clones de Nathalie qui voudraient adopter nos chats FIV positifs ou porteurs du Calcivirus ?

Une cour sécurisée pour prendre l'air ...
Une cour sécurisée pour prendre l'air ...

Une cour sécurisée pour prendre l'air ...

Des caresses et des chats et des  chiens pour copains...
Des caresses et des chats et des  chiens pour copains...

Des caresses et des chats et des chiens pour copains...

Longue vie à toi jolie Tsuki ...

Longue vie à toi jolie Tsuki ...

Rédigé par Monique/Nathalie

Publié le 22 Juin 2016

Elle a 5 ans... elle est très sociable ....

Elle a 5 ans... elle est très sociable ....

... et elle est en fourrière, attendant qu'une Association se manifeste pour la sortir de là !

Elle a été testée FIV/FeLV et elle est négative.

Elle me fait tellement penser à notre Zingara que j'aimerais aller la chercher pour pouvoir la confier à une famille aimante.

DERNIERE NOUVELLE de ce jour 23 juin : Elle est réservée !!! Ce n'est pas un des lecteurs de ce blog qui aura la chance de l'adopter !

C'est dans un box identique de fourrière que je suis allée récupérer notre Zingara

C'est dans un box identique de fourrière que je suis allée récupérer notre Zingara

Rédigé par Monique

Publié le 21 Juin 2016

Capt'n est perdu depuis le 13 juin

Capt'n est un beau grand chat qui a disparu de son domicile de Courson Monteloup (Essonne) depuis le 13 juin. Sa famille le recherche activement sans résultat !

Merci d'ouvrir l’œil et de nous contacter si vous avez des nouvelles à son sujet. Il est castré et identifié par puce électronique.

DERNIERE NOUVELLE du 22 juin:

"capt'n est rentré cet après midi ! Très fatigué et amaigri il n'a que quelques éraflures et une truffe très abimée. ..Une petite visite chez le vétérinaire est prévue pour demain."

Capt'n est perdu depuis le 13 juin

Publié le 11 Juin 2016

... de la vie de notre Association

Les Amis qui suivent ce blog savent tout ou à peu près tout de Zingara, cette chatte tellement aimée.

Jeudi soir notre jolie chatte a été prise de convulsions, depuis quelques heures elle ne pouvait plus sauter sur le canapé où elle aimait se coucher la veille encore. Les trois gouttes de Célestène que je lui ai administrées l'ont calmée. Il était 19 h 30, trop tard pour la conduire chez notre vétérinaire.

Elle est allée boire à la fontaine dans la cuisine et, très affaiblie, s'est couchée sur le carrelage froid. Je n'aurais pas pu aller dormir sachant qu'elle risquait de mourir seule dans la nuit. Alors je me suis installée sur ce canapé, avec elle dans les bras. Elle s'est endormie pendant plus d'une heure. Au réveil ses petits gémissements étaient sans doute la manifestation de sa souffrance, aucune position ne semblait lui convenir, elle m'a échappé. Avait-elle soif ? Oui elle a bu un peu et s'est allongée sur le sol.

Bientôt quatre heures. Je pense que finalement elle serait mieux, installée dans une cage spacieuse avec un bol d'eau fraîche à proximité, que dans mes bras d'où elle risque encore de tomber.

Quatre heures, Zingara passera le reste de la nuit sur un coussin moelleux garni d'une alèse.

Je jette un coup d’œil dans la cage voisine, la plus grande de la chatterie, celle dans laquelle vit Léa, la majeure partie du temps.

Les chats dorment beaucoup, Léa dort encore plus ...

Les chats dorment beaucoup, Léa dort encore plus ...

Comme bien souvent, notre Léa n'a pas bien visé avant de faire ses besoins dans le bac à litière, elle a marché dans ses excréments. Son couchage est souillé. Elle va se dégourdir les pattes pendant que je nettoie sa cage de fond en comble, que je verse de l'eau fraîche dans son bol et que lui prépare un couffin tout propre, tout neuf.

Elle est contente notre Léa, je la caresse, elle ronronne, elle avale le petit reste qu'elle trouve dans son bol. Tout est calme, je peux aller dormir à mon tour. Il est bientôt quatre heures et demie.

De retour dans mon living-room, je ne peux pas rater la crotte que Budweiser a déposée sur le sol ! Je nettoie comme je le fais plusieurs fois par jour... et je vais me coucher, l'angoisse au ventre. Zingara sera-t-elle encore en vie au matin, c'est à dire dans... trois heures ?

Vendredi j'ai rendez-vous à la clinique vétérinaire, je sais que ce sera le dernier voyage de Zingara. Elle et moi avons été accueillies avec la gentillesse habituelle.

Les relations que j'entretiens depuis quelque vingt cinq ans avec cette clinique sont devenues amicales et c'est un grand réconfort d'y trouver autant de compétence et d'humanité réunies.

Notre dernier capturé avait aussi rendez-vous vendredi 10 juin au matin...

Notre dernier capturé avait aussi rendez-vous vendredi 10 juin au matin...

Une page est tournée, une autre s'ouvre ...

Si notre chat ne se laissait pas toucher les quelques jours qui ont suivi sa capture, avec de la douceur je suis parvenue à enlever quelques tiques, à lui mettre une pipette de Stronghold car la quantité d'excréments de puces sur son coussin permet d'évaluer l'ampleur de l'infestation.

Le regard de notre chat s'étant considérablement adouci et ses soufflements manquant de conviction, je me suis risquée à mettre la main sous sa queue. Y avait-il des "boules" ou plus de boules ? Difficile à dire, car il y avait des "trucs" sous sa queue, des trucs en forme de paquets de poils agglutinés.

Notre vétérinaire a confirmé : il n'y a plus de boules mais des croûtes de poils qu'il va falloir raser, probablement sous sédation. L'autre découverte, c'est une identification par puce électronique ! Hourra !

Un coin du voile est levé. Notre chat a été identifié le 4 décembre 2013 par le vétérinaire de la fourrière "SACPA" de Chailly en Brie, là où je suis allée chercher notamment Budweiser et Joker.

Il a été confié à une Association de protection animale du Loiret. Si aucun changement de propriétaire n'a été enregistré au fichier félin, c'est que ?? (il n'a pas de nom) n'a pas été adopté.

MAIS comment se fait-il que Laurence l'ait capturé le 2 juin 2016 dans le parc de Bligny ?

J'espère trouver une réponse auprès de l'association du Loiret qui en est propriétaire. J'ai posé la question vendredi après-midi, j'attends toujours la réponse ...

Il faudra un peu de temps avant que le poil ne repousse aux emplacements rasés...(sans sédation)

Il faudra un peu de temps avant que le poil ne repousse aux emplacements rasés...(sans sédation)

Une partie de la queue a aussi été rasée, elle présente de fortes plaques irritées  (allergie aux piqûres de puces)

Une partie de la queue a aussi été rasée, elle présente de fortes plaques irritées (allergie aux piqûres de puces)

C'était à craindre, le test FeLV/FIV que j'ai demandé a révélé sa séropositivité au virus FIV.

Il reste à lui trouver un nom... Dans quelques jours, si notre intimité se développe comme je l'espère, je pourrai même tenter de lui donner un bain car sa fourrure est sale et un peu collante.

Quelle vie de misère a conduit ce beau grand chat dans une fourrière et après quelles péripéties dans le parc de Bligny puis dans ma chatterie ?

Quoi qu'il en soit, il ne retournera pas à la rue. Il est en sécurité et notre association va prendre soin de lui.

___________________________________________________________________________

Ce blog existe depuis le mois de novembre 2012

525 articles y ont été publiés

il a reçu 55 303 visites ... 99 584 pages ont été lues.

Un tel blog est plaisant pour autant qu'il soit un lieu d'échanges, ce qu'il a été depuis sa création. J'ai un jour publié un article en forme de question : <<Stériliser tous les chats, est-ce possible ?>> . La confrontation des points de vue est toujours enrichissante.

Or, il y a quelques jours une personne abjecte est venue le polluer, anonymement bien sûr, en m'accusant, entre autres méfaits, de détourner l'argent de notre association, mais là n'est pas le plus grave. J'ai l'habitude des attaques de cette personne parfaitement reconnaissable.

Ce qui n'est pas tolérable c'est que des adhérents y soient insultés, en particulier une Adhérente depuis plus de vingt ans, traitée de LARBIN qui bénéficiera sans doute des largesses de notre association en remerciement de ses commentaires de soutien.

Parce qu'il a subi de pareilles infamies, un élu local a supprimé la possibilité de commenter les articles de son blog. J'ai aussi cette possibilité.

J'en choisis une autre. Les commentaires seront validés par mes soins avant d'être publiés.

Cette si charmante personne pourra déverser son venin ailleurs. Il ne manque pas de repas des anciens, de thés dansants, d'activités de Tartuffe, de fêtes à neu-neu au cours desquels elle pourra continuer d'extérioriser la haine que je lui inspire comme à son habitude.

Rédigé par Monique

Publié le 8 Juin 2016

Zingara au jour le jour

Chaque jour qui passe est un jour de gagné. Elle me parle et me regarde.

Et ce regard me rappelle une citation de Colette, qui me vient souvent en mémoire..

Foi des bêtes en nous, foi accablante et imméritée ! Il y a des regards d'animaux devant lesquels on détourne les siens, on rougit, on veut se défendre : <<Non, non ! je n'ai pas mérité cette dévotion, ce don sans regret ni réserve, je n'ai pas assez fait, je me sens indigne ...>>
COLETTE (La Retraite Sentimentale)

Rédigé par Monique

Publié le 3 Juin 2016

CAPTURE d'hier !

Ce très beau chat apeuré et affamé s'est pris, hier, dans la trappe de Laurence qui nourrissait les chats du parc de Bligny.

L'état de son poil révèle qu'il doit traîner depuis assez longtemps, il n'est pas tatoué. Nous attendrons qu'il soit rassuré pour aller voir ce qu'il y a (ou il n'y a plus) sous sa queue. Et en début de semaine prochaine nous l'inviterons à rendre une courte visite à nos vétérinaires pour vérifier une éventuelle identification et puis... il subira une révision générale.

Pour le moment, il vide gamelle après gamelle.

Rédigé par Monique

Publié le 2 Juin 2016

ZINGARA, douce Zingara...

Zingara est une chatte spéciale, c'est la raison pour laquelle je lui ai consacré de nombreux articles. Vous les retrouverez en inscrivant son nom dans l'espace "Recherche", en haut à droite.

Elle a traversé plus d'épreuves que beaucoup des chats qui ont croisé ma route et aujourd'hui j'aperçois la fin du chemin.

Comment le dire sans avoir envie de pleurer ? Zingara va mourir.

Depuis plusieurs mois elle est soignée pour insuffisance rénale, j'essaie de lui donner la nourriture de régime qui convient mais elle n'aime pas trop ! Elle prend bien son médicament, elle accepte sans broncher les perfusions que je lui fais deux fois par semaine.

Elle est douce et gentille, elle écoute attentivement quand je lui parle, je l'aime beaucoup.

Depuis quelques jours il est devenu évident qu'un nouveau problème est survenu. Hier après-midi nous sommes allées consulter notre vétérinaire préféré. Dès qu'il a vu la grosseur de son abdomen qui contraste avec sa maigreur, il a tout de suite évoqué la PIF (Péritonite Infectieuse Féline) ! Où et comment aurait-elle contracté la PIF ? Avait-elle déjà contaminé les autres chats de la maison ?

La radiographie a révélé un abdomen rempli de liquide. La radiographie suivante, après que le liquide ait été ponctionné a sonné le glas de ce qui pouvait rester d'espoir.

De nombreuses tumeurs abdominales sont mêlées à ses intestins. Elle n'est pas opérable. Il n'y a plus qu'à lui faire vivre au mieux le temps qu'il lui reste.

Septembre 2007 - elle vient d'entrer dans ma vie, elle y restera un an jusqu'à son adoption.

Septembre 2007 - elle vient d'entrer dans ma vie, elle y restera un an jusqu'à son adoption.

Septembre 2014, je trouve sa photo prise dans un box de fourrière en Seine et Marne !

Septembre 2014, je trouve sa photo prise dans un box de fourrière en Seine et Marne !

Rédigé par Monique