Publié le 27 Juillet 2016

La fourrière de Vaux le Pénil lance un appel pour ces trois chats dont le délai de garde est largement dépassé.... c'est dire qu'ils sont en grand danger.

MISE A JOUR DU 27 JUILLET : Ces trois chats ont été réservés par une Association... Ils sortent de fourrière !

 Prise en charge le 07.07.16 errant depuis le mois d'avril à Coubert. Chat mâle non identifié, avait un collier. Se trouve actuellement au centre animalier de VAUX LE PENIL rue les près neufs 01.64.52.17.13 vauxlepenil@sacpa.fr

Prise en charge le 07.07.16 errant depuis le mois d'avril à Coubert. Chat mâle non identifié, avait un collier. Se trouve actuellement au centre animalier de VAUX LE PENIL rue les près neufs 01.64.52.17.13 vauxlepenil@sacpa.fr

Trouvée le 09.07.16 à Pontault Combault chatte non identifiée. Se trouve actuellement à la fourrière de VAUX LE PENIL rue les près neufs 01.64.52.17.13 vauxlepenil@sacpa.fr

Trouvée le 09.07.16 à Pontault Combault chatte non identifiée. Se trouve actuellement à la fourrière de VAUX LE PENIL rue les près neufs 01.64.52.17.13 vauxlepenil@sacpa.fr

Trouvée à Melun rue Paton le 09.07.16. Chatte non idnetifiée. Se trouve actuellement au centre animalier de Vaux le Penil rue les près neufs 01.64.52.17.13 vaux le pénil@sacpa.fr

Trouvée à Melun rue Paton le 09.07.16. Chatte non idnetifiée. Se trouve actuellement au centre animalier de Vaux le Penil rue les près neufs 01.64.52.17.13 vaux le pénil@sacpa.fr

Si vous souhaitez adopter un de ces chats, laissez nous un message, notre association peut les faire sortir.

Merci pour eux.

Rédigé par

Publié dans #A Adopter

Publié le 17 Juillet 2016

... et les chats font du camping dans leur aire de jeux.

Après 26 ans, l'utilisation qui a été faite de mon ancienne lingerie reconvertie en chatterie a bien dégradé le local. Il est temps de tout revoir. Nouveau sol carrelé, nouvelle fenêtre isolante... tout le mobilier en métal à la poubelle ainsi qu'une porte intérieure, l'arbre à chats dépecé à la déchetterie ... tout ce qui peut être repeint le sera...C'est en cours... c'est le chantier partout !

La "chatterie" fait peau neuve...
La "chatterie" fait peau neuve...
La "chatterie" fait peau neuve...

Il a fallu attendre la belle saison pour que les chats n'aient pas à souffrir de la fraîcheur de la nuit pendant les travaux...

Tous à table ! Au menu de ce soir pâtée et effilées en gelée, les croquettes en libre service sont délaissées...
Tous à table ! Au menu de ce soir pâtée et effilées en gelée, les croquettes en libre service sont délaissées...
Tous à table ! Au menu de ce soir pâtée et effilées en gelée, les croquettes en libre service sont délaissées...
Tous à table ! Au menu de ce soir pâtée et effilées en gelée, les croquettes en libre service sont délaissées...
Tous à table ! Au menu de ce soir pâtée et effilées en gelée, les croquettes en libre service sont délaissées...

Tous à table ! Au menu de ce soir pâtée et effilées en gelée, les croquettes en libre service sont délaissées...

Les cages de convalescence, tous les couchages, les bacs à litière, tout a été regroupé dans l'aire de jeux en attendant mieux.

La grande cage blanche "à fauve", indispensable pour l'hébergement des vrais "sauvages" est en piteux état, Christophe en a refait une à l'identique. Celle là avait 25 ans de bons et loyaux services.

Seule la cage de la mamie LÉA est installée dans le living du rez de chaussée ou la température n'est que de 23° cet après-midi;

Seule la cage de la mamie LÉA est installée dans le living du rez de chaussée ou la température n'est que de 23° cet après-midi;

LÉA est hors d'âge ... Elle ne voit plus mais elle va bien ! Elle a bon appétit.

LÉA est hors d'âge ... Elle ne voit plus mais elle va bien ! Elle a bon appétit.

Léa sort de sa cage pour se dégourdir les pattes. Je l'installe dans l'aire de jeux quand il n'y fait pas trop chaud. Très vite elle est désorientée et je dois la réinstaller dans sa cage, son "domaine" où tout est familier, le bac à litière à proximité, les gamelles d'eau et de nourriture facilement accessibles.

La double porte fenêtre laissait passer le froid, elle est remplacée par une fenêtre isolante pour améliorer le confort.

La double porte fenêtre laissait passer le froid, elle est remplacée par une fenêtre isolante pour améliorer le confort.

Si des couturières se proposaient pour fabriquer de nouveaux coussins, elles seraient accueillies avec reconnaissance. Les couchages, fréquemment lavés s'usent vite.

Rédigé par Monique

Publié le 17 Juillet 2016

A l'automne dernier, David avait capturé deux petites chattes grises un peu sauvageonnes dans le parc de Bligny. Heureusement pour elles, elles ont été adoptées ensemble par une amoureuse des chats qui n'a pas voulu les séparer ! Voici les dernières photos que j'ai reçues d'elles...avec un petit message de Véronique :

<<Laos et Lou vont très bien, Laos pèse 3,8 kg et Lou 3,5. Elles sont adorables et me font beaucoup rire, elles jouent beaucoup ensemble, se sont deux minettes qui adorent les bisous, câlins, caresses. Je n'ai pas assez de mes deux mains pour satisfaire leurs demandes. Je vous laisse découvrir avec ces photos et film le spectacle que j'admire chaque jour.>>

Elles partagent tout ... Lou et Laos
Elles partagent tout ... Lou et Laos

Elles partagent tout ... Lou et Laos

Des nouvelles de nos adoptées

Véronique (leur "maman") m'a aussi envoyé une superbe vidéo qui est malheureusement trop volumineuse pour ce blog. Je reste seule à en profiter !

Au mois de septembre c'est moi qui avait reçu un joli cadeau : 2 bébés chattes tigrées que j'ai du élever au biberon. Là encore j'ai eu la chance de trouver pour elles une famille formidable. A plusieurs reprises je vous en ai donné des nouvelles. C'est toujours avec bonheur que j'en reçois...

Elles ont apprivoisé la grosse bête de la maison ...

Elles ont apprivoisé la grosse bête de la maison ...

Lison  1er mai 2016, première sortie sécurisée dans le jardin

Lison 1er mai 2016, première sortie sécurisée dans le jardin

<<

Voici notre Lison à la découverte du nouveau monde c'était le premier mai! Elle est très curieuse, toujours très câline aussi. Quand je m'absente un peu trop longtemps à son goût j'ai le droit à un énorme câlin... c'est trop bien j'adore. Je vous envoie un autre mail pour Luciole... à tout se suite>>

Pascale est une "maman" très attentive... Luciole goûte aussi les joies du jardin...

Pascale est une "maman" très attentive... Luciole goûte aussi les joies du jardin...

<<

Notre Luciole est un peu inquiète dehors oserais-je dire tant mieux... elle est plus discrète plus réservée et son heure câline c'est plus tôt le soir devant la télé et je n'attends que ça.

Je profite bien de mes filles. Très amicalement. Pascale >>

Ne sont-elles pas belles les "filles" de Pascale ?

Ne sont-elles pas belles les "filles" de Pascale ?

12 septembre 2015... Elles étaient déjà très jolies !

12 septembre 2015... Elles étaient déjà très jolies !

Rédigé par Monique

Publié le 10 Juillet 2016

Pourtant, on pourrait le croire tant il en apparaît de nouveaux dans le parc de Bligny !

Récemment c'est Christine, employée à Fontenay A, qui nous signalait une jeune chatte et ses bébés. Je suis allée voir .... et j'ai aperçu, dans un endroit inaccessible, deux minuscules chatons. Que faire d'autre sinon les laisser sur place pour que leur mère continue de s'occuper d'eux ?

J'y suis retournée avec un appareil photo...

C'est dans cet espace étroit qu'une chatte prudente est venue cacher ses bébés

C'est dans cet espace étroit qu'une chatte prudente est venue cacher ses bébés

J'y étais hier avec de la nourriture et de l'eau, je n'ai rien vu et j'ai pensé que la famille avait déménagé. J'ai cherché une autre possible cachette et je suis revenue vers cette fente entre deux murs. Une fois que mes yeux se sont habitués à l'obscurité j'ai aperçu quelque chose qui bougeait. Une idée m'est venue... à quatre pattes, j'ai commencé à miauler !

Si quelqu'un m'a vue dans cette position, en train de miauler, il aura pensé "Ah la pauvre, toutes ces années avec des chats, ça ne l'a pas arrangée !"

N'empêche, un chaton est venu doucement vers moi...

Vous le voyez ? Tout petit chaton noir et blanc ...

Vous le voyez ? Tout petit chaton noir et blanc ...

Que faire si, finalement, mes miaulements (plus vrais que ceux de sa propre mère) le faisaient sortir complètement de sa cachette ? Le prendre sachant que je ne trouverai personne pour l'accueillir et l'élever au biberon ? Et l'autre, dont je distinguais à peine un léger mouvement, le laisser sur place ? Je n'eus pas à prendre de décision puisque "mon" chaton fit demi tour alors qu'il n'était pas encore à portée de ma main.

Je nettoyai les gamelles et laissai un bol de croquettes, un autre avec un sachet de nourriture humide et de l'eau fraîche.

Aujourd'hui, dimanche, j'ai trouvé les bols vides et bien léchés. Les chatons bougeaient imperceptiblement au fond de leur cachette. J'ai appelé doucement et j'ai entendu un feulement : maman chatte était présente et m'indiquait clairement que je n'étais pas la bienvenue.

Le bébé au premier plan, la maman à l'arrière

Le bébé au premier plan, la maman à l'arrière

Maman chatte s'est approchée... mais n'est pas prête à se laisser prendre !

Maman chatte s'est approchée... mais n'est pas prête à se laisser prendre !

Les bols sont remplis, je n'ai plus qu'à m'en aller.

Les bols sont remplis, je n'ai plus qu'à m'en aller.

J'ai un peu attendu, espérant pouvoir photographier notre maman chatte qui viendrait manger... J'ai attendu mais elle n'est pas venue !

Vendredi 8 juillet... Un autre message est arrivé, via la fonction "CONTACT" de ce blog...

<<Je vous signale 1 chaton gris d'environ 2 mois avec un oeil malade qui se cache dans une bouche d'égout située à gauche dans le tournant sur la route qui monte vers le batiment despeaux (presqu'en face du bio medical).
Cordiale
ment
N. M.

Adresse mail...>>

C'est bien, on nous signale mais "on" ne se propose pas pour donner un coup de main pour les captures, pour accueillir les chats, pour les conduire chez le vétérinaire, pour participer aux tournées de nourrissage et pour alimenter le compte en banque ... hélas !

Rédigé par Monique

Publié le 9 Juillet 2016

Ce gentil chat a-t-il une famille qui le cherche ?

Il y a environ trois semaines ce jeune chat est apparu dans un jardin de Courson Monteloup (Essonne), comme il a reçu à manger et un petit coin pour dormir il y est resté.

Il n'est pas tatoué et dans quelques jours il sera conduit chez un vétérinaire pour vérifier l'éventuelle présence d'une puce électronique. Les généreuses personnes qui l'ont pris en amitié lui feront faire un bilan de santé ...

Sa queue semble le faire souffrir ...

Sa queue semble le faire souffrir ...

Ce gentil chat a-t-il une famille qui le cherche ?

Il a son petit coin pour dormir entre la porte fenêtre et le volet... Si personne ne le réclame et si les chats de la maison l'acceptent il n'est pas impossible qu'il trouve là sa nouvelle famille pour la vie.

MISE A JOUR DU 10 août 2016

Voici le message reçu de Cindy qui prend soin de ce gentil chat :

<<Je viens vous donner des nouvelles de ce petit bout d'amour qui est toujours chez nous! Nous sommes partis une semaine en vacances mais nous n'avons pas pu l'emmener avec nous. Du coup, nous lui avions laissé quelques gamelles d'eau, un coin douillet ou dormir à l'abris, et une machine a croquettes qui lui délivrait ses doses de nourriture aux heures habituelles. Tout c'est bien passé pour lui, il n'a manquait de rien. Lorsque nous sommes revenus, le petit coquin a pris l'habitude de rentrer chez nous par la fenêtre de notre chambre, et depuis une semaine maintenant, il passe ses journées à dormir sur notre lit! Il est super mignon, et depuis notre retour nous avons le droit à des câlins interminables! Nous lui cherchons toujours une famille, aimante, chaleureuse et qui aime les câlins et les coups de langues râpeuses!>>

Publié le 8 Juillet 2016

Nous étions trois membres de notre Association à l'église de Fontenay-les-Briis, venus rendre un dernier hommage à notre ami et adhérent, Yvan V. décédé brutalement samedi dernier.

Je l'avais rencontré au mois d'avril 2013 quand il avait fait appel à notre association pour trouver une solution à un problème de chat "sauvage" qui squattait son jardin. Spontanément il avait offert de devenir membre et, encore plus inhabituel, il s'était proposé pour participer aux tournées de nourrissage de "nos" chats du parc de Bligny.

Yvan était toujours souriant, toujours de bonne humeur, toujours prêt à donner un coup de main à Christophe, le plus actif, le plus ingénieux de nos bricoleurs maison. Je le voyais régulièrement quand il venait chercher les croquettes à distribuer aux chats. Maintes fois il a effectué des allers et retours chez nos vétérinaires. En fait, j'avais l'impression de le connaître depuis bien plus longtemps car nous échangions sur de nombreux sujets.

Yvan était apprécié de tous ceux qui l'ont rencontré, il était devenu l'ami de chacun d'entre nous.

Il faudra beaucoup de courage à sa famille pour surmonter le chagrin occasionné par la perte. d'un homme tel que lui.

Nous lui présentons nos plus sincères condoléances.

Rédigé par Monique

Publié le 6 Juillet 2016

Chloé et son petit garçon habitent Briis-sous-Forges (Essonne). Depuis quelques mois ils ont accueilli deux chats laissés à l'abandon lors du déménagement de leur "maître".

Or, pour raison professionnelle, Chloé est obligée de quitter Briis-sous-Forges. Il va se passer probablement un peu de temps avant qu'elle puisse à nouveau se poser dans une nouvelle maison dans laquelle elle aimerait recevoir ses protégés. Mais en attendant elle cherche une famille qui pourrait les accueillir.

Voici le message qu'elle m'a envoyé hier en même temps qu'une photo de Nespa et Doudou

Je recherche la meilleure solution pour eux, sachant que nous nous y sommes très fortement attachés. J'aimerais leur trouver une bonne famille d'accueil  au moins pour cette période de transition avec beaucoup de câlins et un jardin, car ce sont des chats qui aiment beaucoup courir, chasser et jouer dehors. Ils sont très gentils avec les humains et notamment les enfants. 
Nous les avons appelé nespa (la femelle) et doudou (le mâle). Ils sont tous les 2 stérilisés et pucés, je dois me renseigner demain auprès du véto pour leur statut vaccinal. Concernant leur âge, je dirai qu'ils doivent avoir aux environs de 8 ans mais sans certitude.
Je vous ai joins une photo de la sieste et je peux vous envoyer une photo quand ils sont réveillés mais plus tard, car là, ils sont partis jouer!!

En vous remerciant par avance pour votre aide, je vous souhaite une très bonne journée, 

Chloé
Besoin d'aide pour deux chats

Vos propositions seront transmises à Chloé... Pensez-y, ces chats qui sont largement adultes n'auraient que peu de chances d'être adoptés, surtout ensemble, s'ils devaient se retrouver dans un refuge.

Merci pour eux.

Rédigé par Chloé/Monique

Publié le 3 Juillet 2016

MARCUS en mode "chat de maison"
MARCUS en mode "chat de maison"

Il y a un mois, jour pour jour, je vous présentais ce beau grand chat que Laurence avait capturé la veille dans le parc de Bligny.

Après la visite chez notre vétérinaire, je vous ai raconté ce que j'avais appris, à savoir qu'il était déjà castré et identifié par puce électronique. Vous vous en souvenez peut-être, j'avais pris contact avec l'association du Loiret qui l'avait sorti de la fourrière en 2013. Il semble que les responsables de cette association soient toujours occupés à chercher une réponse à ma question : "Comment se fait-il que ce chat se soit retrouvé dans le parc de Bligny ?"

Avec un peu de patience nous aurons peut-être une explication un jour...

Personne n'avait pris la peine de lui donner un nom. Les premiers jours je l'ai désigné par "le chat"... "Le chat par ci, le chat par là.." Comme je ne connais pas précisément son année de naissance, j'ai fini par lui donner un nom qui commence par la lettre M, la lettre de cette année 2016. Donc il s'appelle Marcus.

Après deux semaines de cage pour tester sa capacité à accepter les contacts physiques, je l'ai libéré dans la chatterie en prenant bien soin de l'empêcher d'accéder à la chatière. Je voulais voir comment il se comportait avec ses congénères. Bien plus que les chats, ce qui l'intéressait, c'était la porte ou la fenêtre. Visiblement il n'avait qu'une idée en tête : sortir, oui mais sortir pour aller où ? Pour se perdre à nouveau ?

J'ai opté pour la solution qui consiste à l'accueillir dans la maison, portes et fenêtres soigneusement fermées. Il a bien essayé d'y imposer sa loi à Nallah, la petite grand-mère, à Budweiser notre grand invalide, aveugle et sourd. Je ne l'ai pas laissé faire ! Alors il est allé se cacher sous un meuble, tout en haut de la maison, c'est tout juste s'il touchait la nourriture que je lui apportais sur un plateau. Puis il est apparu dans l'escalier où le repas lui a été servi. De rares fois j'ai pu lui mettre la main dessus et lui imposer une courte séance de brossage. Visiblement ça ne lui a pas déplu.

Lundi 27 juin, notre Marcus a profité d'une rapide ouverture de la porte fenêtre pour se précipiter sur le balcon et sauter du premier étage pour disparaître sous les grands arbres du jardin. Je n'ai rien pu faire pour le retenir ! Me voilà catastrophée !

<<Il ne connaît rien de cet environnement, il va se perdre et comme il n'est pas enregistré au nom de notre association, je ne vais jamais le retrouver ... >>

Mais... un quart d'heure plus tard notre Marcus réapparaissait sur la terrasse où il a vite trouvé la nourriture à disposition des résidents permanents. Pas de souci à se faire, Marcus n'a aucune envie d'aller voir ailleurs. Il sait où s'abriter et trouver tout ce dont il a besoin. Même s'il n'est pas toujours immédiatement visible, il est là... pas "sauvage", pas totalement familier.

La liberté, c'est ce dont il a besoin...

La liberté, c'est ce dont il a besoin...

Quand ses poils auront repoussé et qu'il aura repris du poids, car il est encore un peu maigrichon, Marcus sera un très beau chat. Il serait bien dans une maison bien à lui avec une famille qui lui offrirait la liberté protégée dans un jardin clos de murs, une famille qui accepterait qu'il ne vienne pas tout de suite réclamer des caresses, qui le laisserait venir à son rythme. Il a un beau regard, j'ai le sentiment qu'il sera un très très gentil chat.

Si vous êtes cette famille, laissez-nous un message.

Rédigé par Monique