Publié le 25 Avril 2017

Soyez attentifs et posez les bonnes questions. Notre nouveau gouvernement va-t-il continuer d'accorder des avantages fiscaux aux associations de protection animale ? Permettre à celles qui sont reconnues d'Intérêt Général de délivrer des reçus fiscaux ?

Et les LEGS destinés aux Associations RUP, totalement exemptés d'impôts. N'y a-t-il pas là un gros manque à gagner pour un Etat tellement endetté ? 

Et Marine Le Pen ?  Si elle ne s'est pas engagée sur des points qui nous paraissent importants, il y a au moins du positif dans son programme :  

Je cite : 

137. Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. Refuser le modèle des fermes-usines, du type « ferme des 1000 vaches ».

 

Quel que soit le résultat de l'élection présidentielle, nous devrons envoyer les "bons" députés à l'Assemblée Nationale, au mois de juin. Ceux qui s'engageront à proposer et faire voter des lois en faveur de la protection animale, sous toutes ses formes, quel que soit le domaine où elle doit s'exercer. 

Pour illustrer mon propos au sujet des legs dont l'attribution est vitale pour les associations de PA, voici un bel exemple... 

Rédigé par

Publié le 23 Avril 2017

23 avril... plus de pansement, plus de fils.

23 avril... plus de pansement, plus de fils.

Notre petit handicapé va bien, il a toujours aussi mauvais caractère et fait semblant d'attaquer quand on approche de sa cage. 

 

Donnez-moi votre avis ... peut-il retourner sur le territoire qu'il connaît, où il est né ? 

 

Avez-vous une autre solution à proposer ? 

 

MARLOW .... le relâcher avec une patte en moins ??
MARLOW .... le relâcher avec une patte en moins ??

Rédigé par Monique

Publié le 21 Avril 2017

Avril 2016 Budweiser vient d'arriver à la maison

Avril 2016 Budweiser vient d'arriver à la maison

Tout juste un an après l'avoir sorti de fourrière, j'ai fait "endormir" Budweiser...Il avait dix-neuf ans.  Souvenez-vous...

Il aura fallu bien moins d'un an pour que Budweiser devienne un des chouchou de la maisonnée. Il ne voyait pas, n'entendait probablement pas grand chose mais il avait été capable de s'intégrer rapidement à un nouvel environnement. 

 

Il savait sortir de sa cage/habitation en utilisant une marche, puis le petit escalier que j'avais acheté pour lui. Tous les soirs, il "roucoulait" en recevant son bol de nourriture fine, il aimait les caresses, il appréciait les séances de brossage. Tous les jours je me félicitais de l'avoir sorti de son box de fourrière. 

Il ne lui a fallu qu'une journée pour apprendre à utiliser une marche pour descendre et remonter dans sa cage

Il ne lui a fallu qu'une journée pour apprendre à utiliser une marche pour descendre et remonter dans sa cage

Dimanche 4 décembre 2016, j'avais dû le conduire en urgence chez un vétérinaire. Diagnostic : AVC. La prise de Candilat, médicament vétérinaire destiné à traiter les troubles de la sénescence cérébrale avait bien amélioré son état. 

Le 5 avril, notre gentil chat a probablement fait une nouvelle attaque. Hospitalisé quelques jours il a reçu son traitement par injection. Néanmoins, plus question de le laisser aller et venir seul, même sur un escalier de 2 marches, ses pattes n'assuraient plus très bien sa stabilité. 

 

Ce qui me faisait penser qu'il allait se rétablir à nouveau, c'est qu'il avait toujours bon appétit et puis avant-hier son état s'est brutalement dégradé. Il est devenu évident qu'il fallait avoir le courage de lui faire mes adieux. 

 

Avec toujours la même humanité, la même gentillesse, le Docteur Grosset l'a libéré. Triste anniversaire. 

Rédigé par Monique

Publié le 21 Avril 2017

TARZAN "chat de maison" chez Laurence et David

TARZAN "chat de maison" chez Laurence et David

Oui triste journée, deux de nos chats nous ont quittés, TARZAN et BUDWEISER

 

C'est Laurence qui a soigné et aimé TARZAN, c'est elle qui vous en parle ...

 

C’est lorsque nous avons emménagé à Breuillet il y a 7 ans que nous avons rencontré ce superbe chat que nous avions surnommé le sauvage: un magnifique mâle tigré avec une collerette très touffue et des pattes énormes…  Le problème c’est qu’il était entier et nos fenêtres en pâtissaient… Nous avions à l’époque 3 chats (1 femelle et 2 mâles) que nous avions  stérilisés/castrés mais le jardin était le théâtre de bagarres phénoménales dues à l’errance d’au moins 6 minettes livrées à elles-mêmes dans la zone non-constructible derrière la maison qui leur servait de territoire…
 
 
Ce sauvage n’était pas sympathique : de nombreux  abcès et de nombreuses portées ont vu le jour… Pendant 3 ans, nous avons passé notre temps à faire stériliser ces demoiselles et à nous occuper des chatons. Par la suite, nous avons offert notre aide à l'association Les Amis des Chats de Bligny puisque le cycle de la vie était enfin enrayé près de chez nous…
 
 
Notre sauvage venait régulièrement manger mais ne se laissait pas approcher jusqu'au jour où il est entré par la porte fenêtre et s’est installé sur le canapé ! Les oreilles déchiquetées, des cicatrices plein la gueule et beaucoup de poils en moins… il n’a pas protesté quand nous l’avons mis en cage et il a été pris en charge par l’association… les premiers tests ont tout de suite indiqué un FIV+…
 
 
Ce vieux matou rebaptisé Tarzan n’avait en fait que 6  ans et en paraissait 15.... Nous l’avons ramené à la maison: nous voulions qu’il reste sur son territoire. Il ne nous a plus quittés, se transformant d’un coup en un chat très affectueux, un pot de colle qui ne voulait que nous grimper dessus, se frotter contre nous, restant sans aucune agressivité et même plutôt peureux si on élevait la voix, ce qui nous attendrissait tant..
 
 
A l’époque Tarzan pesait 9 kilos… Puis pas à pas, la maladie a fait ses ravages: infections rénales, calcivirus, anémie … Notre bébé a commencé à  dépérir petit à petit malgré la prise en charge extraordinaire des vétérinaires de l’association… Un ultime séjour la semaine dernière ne lui a pas permis de remonter un peu la pente. Ce matin Tarzan restait prostré sur notre lit, refusant de s’alimenter et de boire, lui qui ne pèse plus que 2,5 kg, n’arrivant plus à uriner et vomissant de la bile. J’ai eu l’immense bonheur d’avoir droit à son câlin pendant qu’il s’endormait paisiblement dans mes bras… Mon chagrin est intense mais Tarzan  est en paix, il est allé rejoindre son frère d’adoption parti samedi dernier.
 
Laurence et David
Mars 2017, Tarzan n'est plus que l'ombre de lui-même

Mars 2017, Tarzan n'est plus que l'ombre de lui-même

Rédigé par Laurence & David

Publié le 20 Avril 2017

APPEL aux dons

Bien peu de nos chats sont adoptables, c'est la raison pour laquelle nous en avons une petite centaine à nourrir tous les jours, en familles d'accueil et sur plusieurs sites, le plus important étant le parc du Centre Médical de Bligny. 

 

Nous achetons pour eux des croquettes de bonne qualité mais ils apprécieraient un peu de variété dans leurs menus.

 

Voulez-vous nous aider à gâter nos laissés pour compte ? Oui ?  Nos caddies recevront vos dons à la sortie du magasin. 

 

Un grand merci par avance à nos généreux donateurs. 

Route D'Arpajon, Rn 152, 91470 Limours

Route D'Arpajon, Rn 152, 91470 Limours

Rédigé par Monique

Publié le 15 Avril 2017

LES CONVALESCENTS

Capturée le 3 avril, JALNA achève sa convalescence chez Raymonde. D'humeur égale, notre chatte qui fut si longtemps insaisissable, crache et grogne dès qu'on l'approche. Nul doute qu'elle retrouvera la liberté avec bonheur. 

 

MARLOW ... 14 avril ...
MARLOW ... 14 avril ...

MARLOW ... 14 avril ...

Tout comme JALNA, notre petit MARLOW affiche un caractère bien combatif. Il feule et passe à l'attaque ! 

 

Encore quelques jours de patience avant un retour chez nos vétérinaires pour retirer les fils et... que faire de lui ?? Les avis sont partagés. Si l'équipe soignante vétérinaire pense qu'il pourra retourner sans problème sur le territoire qui l'a vu naître, où il a ses habitudes, les personnes qui l'ont vu grandir avec son handicap affirment qu'il sera en danger avec seulement trois pattes. 

 

Il n'est pas impossible qu'avec le temps il devienne "fréquentable". Une maison avec un petit jardin bien sécurisé et la compagnie d'un ou de quelques congénères lui conviendrait sans doute. Nous sommes tout disposés à examiner les propositions de ceux et celles qui voudraient éviter qu'il ne retourne sur son territoire.

 

 

Rédigé par

Publié le 14 Avril 2017

Trois pattes bandées...
Trois pattes bandées...

Trois pattes bandées...

Il est arrivé dans notre chatterie depuis un peu moins d'un mois. Souvenez-vous, il avait été trouvé par une habitante de St-Michel sur Orge à qui  son état de maigreur n'avait pas échappé. 

 

J'aurais été surprise qu'il soit recherché et cela s'est confirmé. Le signalement  fait sur différents sites spécialisés est resté sans résultat. Notre Nixon s'est intégré sans heurt dans sa nouvelle famille. Il mange bien, si bien que son poil, bien terne à l'origine est devenu doux et brillant. Il a repris du poids et ressemble à tous les chats pour lesquels nous cherchons une famille.

 

Mais, il y a quelques jours j'ai remarqué qu'il ne bougeait pas beaucoup. Qu'il dorme la plupart du temps après des semaines d'errance n'avait rien de surprenant. Cependant, alors que porte et fenêtres sont ouvertes, contrairement aux autres chats, lui ne cherche pas à sortir.

 

En le regardant de plus près, j'ai remarqué des lésions sur les coussinets de ses pattes antérieures sans pouvoir bien les examiner tant la manipulation semblait douloureuse. Je n'ai pu qu'appliquer juste un peu de Bétadine et  nous avons rapidement  pris la direction de la clinique vétérinaire. Le Docteur Grosset l'a immédiatement anesthésié pour l'examiner et l'hospitaliser.   

 

Même si le diagnostic n'est pas définitivement posé, les lésions lui ont fait penser à un "Pemphigus" (??), maladie auto-immune. 

Si, comme moi, vous n'avez jamais entendu parler d'une telle maladie vous pourrez en apprendre un peu en cliquant sur ce lien : 

Nixon est un très gentil chat qui prend son mal en patience. Il n'a pas perdu son appétit et, pour compenser l'inconfort des pansements et de la collerette, je le gâte. 

Mardi matin, il retourne chez le Docteur pour le changement de ses pansements, sous anesthésie. 

Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles de notre malade. 

Rédigé par Monique

Publié le 9 Avril 2017

Je suis avec toujours beaucoup d'intérêt les histoires des chats de l'Hôpital de Perpignan. Alors que nous venons de capturer "notre" chatte écaille qui s'appelle maintenant JALNA et ceci après des mois, voire des années d'échecs, je lis que nos amis de Perpignan ont aussi réussi à capturer "leur" chatte écaille. 

Il y a tout de même une différence de taille. Comète était déjà stérilisée et ne menaçait pas:de repeupler le site. 

Je vous laisse découvrir la fin heureuse de l'histoire de Comète ... 

Rédigé par Jean-Marc