Publié le 30 Juillet 2017

Il y a plusieurs mois que je suis, sur Facebook,  les publications d'une association belge :

ASBL SOS Chats - SOS Animaux

 

Ce que je viens de lire ce matin, sous la signature de Lucie, j'aurais pu l'écrire tant le parallèle avec notre association est évident. Mon propre parcours est identique, il y a 34 ans que je suis "entrée en protection animale" et je pense très exactement ce qu'exprime si bien Lucie : 

 

<<Les associations de protection animale ont-elles favorisé le sauvetage par délégation ?

Je m'explique :
Quand je me suis lancée dans la PA, il y a plus de 35 ans je souhaitais juste aider un refuge à sauver des animaux.
J'y ai passé 5 ans comme bénévole, mais il fallait bien se rendre à l'évidence : les chats ne représentaient pas la priorité
Un refuge, c'était mettre des chiens abandonnés en cage et espérer des adoptions
Pour les chats ... pas grand chose, et dans un autre, c'était la suppression d'office

Donc l'évidence était qu'il fallait mettre sur pied une asbl qui s'occuperait des chats et que le meilleur moyen de les aider était de faire stériliser tous ces chats abandonnés pour éviter de futures naissances 
Il y a 30 ans, naissait SOS chats sur base de cette constatation. 
Aucune "ambition" particulière de créer ma propre asso, juste un e nécessité évidente : tout le monde se fichait pas mal du sort des chats

A cette époque, les gens faisaient moins dans la sensiblerie, ils n'étaient pas plus malins, ils ne faisaient pas stériliser leurs chats, mais quand ils avaient des chatons, ils les supprimaient à la naissance 
Oh, ce n'était pas toujours du joli, on les noyait, on les claquait dans un mur, et rares étaient ceux qui se rendaient chez un véto pour que ce soit fait proprement.
Le fait est qu'il y avait moins d'abandons de portées dans les semaines ou mois suivants.

A l'heure actuelle, le monde est bondé d'hypocrites qui font de la sensiblerie alors qu'ils n'ont pas assumé la stérilisation de leur chatte ; "on ne saurait pas faire opérer une gestante, on ne saurait pas faire euthanasier des chatons dont on va de toute façon se débarrasser, sans se soucier de leur devenir"

Après tout, rien de plus simple, on demandera à une association de les prendre en charge et si pas, on ira les fourguer dans un carton quelque part où on ne sera pas vu, ou bien on les distribuera à qui en veut, ça amusera bien les gosses quelque temps, ceux qui les auront "adoptés" prendront eux-mêmes la responsabilité de leur abandon quelques mois plus tard

De nos jours, les gens croient que les associations sont là pour palier tous les manquements, que c'est une "obligation morale" de donner suite à tous les appels à l'aide

On fait des "sauvetages" mais on ne les assume plus, on signale, on prévient et ça suffit à donner bonne conscience. 
On a trouvé ... quoi que ce soit, un vieux part au home ou décède, on déménage et les associations n'ont qu'à intervenir !

Et bien, ce n'est pas comme ça que ça fonctionne, les petites associations n'ont pas les moyens de prendre en charge tous les miséreux, partout et en tout temps
Les subsides quand il y en a sont rares et infiniment insuffisants, on vit de dons et de parrainages, on n'a pas de refuge, on n'a pas suffisamment de bénévoles, on ne sait bien-sûr pas payer de salaires, et on n'a pas de bâtiments adéquats

Alors oui, je pense que la naissance de nombreuses associations a favorisé le désintérêt des gens pour la prise en charge d'un animal en détresse. 
L'égoïsme aidant, on se soucie peu de savoir comment une asso va gérer le problème, il suffit qu'elle "s'en occupe" et basta, on a bonne conscience, on ne s'investit finalement que pendant quelques heures, on a fait sa BA

Et malgré l'obligation de faire stériliser leurs chats, de nombreux particuliers continuent à distribuer ou abandonner de plus belle des chatons de leurs chattes

Plus on avance dans le temps, plus la situation devient catastrophique

Lucie >>

Aucun texte alternatif disponible.

En prenant contact avec Lucie j'ai appris qu'il y a TRENTE ANS qu'elle n'a pas pu prendre une journée de vacances !  

Pour illustrer son propos : "on signale, on prévient et ça suffit à donner bonne conscience."  voici le message envoyé sur ce blog le 27 juillet à 9 heures.  J'en ai pris connaissance hier soir seulement, 29 juillet et bien sûr plus personne ne répond au téléphone :

 

<<Bonjour, l'association ferme ses portes demain soir, et nous avons un chat qui s'est mis sous une poubelle et qui est en train de mourir... que faire ????
Bien cordialement
01.64.91.26.38
 
 
 

-- envoyé par carrefour des solidarites (carrefour-des-solidarites@wanadoo.fr)>>

 

OUI, que faire ?  Carrefour des Solidarités est à Limours (Essonne) où il y a une clinique vétérinaire à 5 minutes. 

OUI, que faire, à part écrire un rapide message pour tenter de se débarrasser du problème ? On notera tout de même que le message se termine par "Bien cordialement". 

 

AU CONTRAIRE DE LA PROTECTION ANIMALE, LA SOLIDARITÉ PEUT PRENDRE DES VACANCES.

 

Un coup de gueule !

Rédigé par Monique

Publié le 20 Juillet 2017

Ses dernières heures ...

Ses dernières heures ...

Berlingot avait été capturé à Fontenay-les-Briis avec 3 autres chatons et leur mère respective, le 16 octobre 2003. Il a lentement appris à vivre dans la société des humains tout en restant très indépendant. 

Sa mère a été stérilisée et est retournée vivre où elle avait été capturée, à la garde d'une "adhérente d'une année" qui nous a ensuite oubliés... cas de figure classique. 

 

Le 8 juin 2017, Berlingot a été opéré. Notre vétérinaire lui a retiré une masse qui se trouvait sur son abdomen. La biopsie a révélé qu'il s'agissait d'un fibrosarcome. Les fils retirés, notre gentil chat semblait vouloir récupérer, il mangeait bien... Tous les espoirs étaient permis. Mais, en quelques jours son état s'est rapidement dégradé, il n'a presque plus mangé, quoi que je lui propose. 

 

Avant hier, c'est Laurence qui l'a conduit chez notre vétérinaire. Le verdict a été sans appel. Non seulement le fibrosarcome était revenu mais il avait essaimé en de multiples endroits. Berlingot souffrait... il ne restait plus qu'à prendre la décision douloureuse de le faire partir pour, peut-être, un monde meilleur. 

 

Novembre 2015, bain de soleil en compagnie de Nougat

Novembre 2015, bain de soleil en compagnie de Nougat

26 septembre 2012

26 septembre 2012

31 octobre 2015

31 octobre 2015

Avec son amie Chipie

Avec son amie Chipie

BERLINGOT aura traversé ma vie pendant presque 14 ans en toute discrétion. Lui non plus je ne l'oublierai pas. 

Rédigé par Monique

Publié le 17 Juillet 2017

Une jeune maman très familière

Une jeune maman très familière

Au début de la semaine dernière, un membre du personnel du Centre Hospitalier de Bligny nous faisant savoir qu'une chatte était récemment apparue dans le parc de l'établissement  avec deux chatons. Dans le même message, cette personne indiquait que les chatons avaient disparu. Etions-nous au courant ? 

 

Non, nous ne l'étions pas, personne parmi les "nourrisseurs " des chats du parc, n'avait vu cette famille de chats. 

 

Quelques jours plus tard, nous apprenions, par Tristan, un autre membre du personnel qu'un "cadre" savait qui avait pris les chatons... Malgré nos questions répétées, nous n'en apprîmes pas plus. 

 

Quelle sottise d'avoir séparé, sans doute trop tôt,  ces chatons de leur mère dont les mamelles sont encore gonflées de lait, ce qui laisse supposer qu'ils pouvaient encore bénéficier de ce bon lait et surtout de l'éducation de leur mère.

 

Ce blog est lu par de nombreuses personnes présentes sur ce site. L'une d'elles aura peut-être la courtoisie de nous apprendre ce qu'il est advenu de ces chatons dont le sort est pour le moins inquiétant. 

 

Quoi qu'il en soit, il est clair que cette chatte familière a été abandonnée dans le parc du C.H. de Bligny. Etait-elle tellement encombrante avec ses chatons pour une famille qui partait en vacances ? Pas de souci pour en trouver un autre, si les gosses redemandent un chat à la rentrée ! 

 

 

MERCI pour le cadeau !

Rédigé par Monique

Publié le 12 Juillet 2017

Une famille de 5 chats en danger

Une famille de 5 chats en danger

La jolie chatte beige à poils longs est la fille.... et dessous, la photo de sa maman.
La jolie chatte beige à poils longs est la fille.... et dessous, la photo de sa maman.

La jolie chatte beige à poils longs est la fille.... et dessous, la photo de sa maman.

<<Ils sont sauvages mais je parviens à les caresser lorsque je leur donne à manger.
Je leur donne des friandises pour un petit plaisir : ils me les prennent à la main. Je pense qu'ils ne demandent qu'à être sociabilisés ... C'est tellement compliqué et triste pour moi
 
Aline >>
 

Voici le message très touchant qui accompagne ces photos :

 

 Bonjour

J'ai eu vos coordonnées par une association sur Paris
Je rencontre un gros problème
J'habite dans le 91 à St Michel sur Orge et je nourris des chats errants derrière chez moi depuis 3 ans : Il y en a eu énormément. Les chatons et certains ados ont été recueillis pas 2 associations et ont été adoptés : il restait 7 adultes mais 2 ont été tapés par des véhicules et sont décédés. Les 5 restants sont stérilisés.
Le problème est que leur lieu de vie va disparaître sous peu pour la construction d'une nouvelle résidence
On m'a dit qu'ils allaient se déplacer mais pour aller où : la rue d'un côté et des voisins qui les détestent de l'autre. La ville parle de les euthanasier ...
J'y suis très attachée et ce problème m'attriste beaucoup
Pourriez vous m'aider : ils auraient besoin d'un lieu de vie sécurisé. Je m'engage à continuer à les nourrir même à distance sous forme de don mensuel par exemple ...
Merci d'avance

Cordialement

Aline ... 

Pouvons-nous laisser ces chats mourir parce qu'une Municipalité n'est pas prête à trouver un lieu de vie pour des chats déjà victimes de la stupidité humaine ? 

MERCI DE NOUS AIDER A TROUVER UNE SOLUTION POUR EUX; 

N'est-elle pas jolie cette petite chatte ?

N'est-elle pas jolie cette petite chatte ?

Rédigé par Monique/Aline

Publié le 11 Juillet 2017

Dans la majorité des cas, les personnes qui découvrent un chat apparu dans leur jardin souhaitent s'en débarrasser ! Heureusement, nous rencontrons aussi des personnes qui ont du coeur et qui choisissent de légaliser la présence de ce chat en l'adoptant ! 

 

Au mois de février c'est Viviane qui avait fait appel à notre association pour faire stériliser Pipa et Pacha... Malheureusement nous avions dû nous résigner à faire "endormir" Pacha, malade qui avait déclaré la leucose. 

 

Je viens de recevoir des photos de Pipa...

Les bonnes nouvelles... Pipa, Mary, Poppins...
Les bonnes nouvelles... Pipa, Mary, Poppins...

des photos et un gentil message de Viviane.... 

 

<<Je vous envoi ce petit message avec des nouvelles de Pipa pour  les personnes qui lisent votre blog. Des bonnes nouvelles  font du bien au moral -:)

Pipa se porte comme un charme. A son retour elle était un peu perdue car toute la cour avait été refaite et elle ne trouvait pas ses odeurs en plus sa petite sœur Pacha n était plus avec elle.

Mes chats Docky et Luna lui ont fait une place et elle les accepte également. 

Elle reste toujours un peu craintive mais elle revient toujours à la maison après son petit tour dans la nature.
 
Elle est assez indépendante et vit sa petite vie.

Voilà Monique les dernières nouvelles et au plaisir de vous recevoir si vous passez à Briis sous Forges.

Belle soirée 
Viviane>>

Au mois d'avril je vous ai donné des nouvelles de Mary et Poppins, apparues dans le jardin d'Emma au mois de décembre 2016...Vous retrouverez leurs photos et des nouvelles en inscrivant leurs noms dans la cartouche "Recherche". Je sais qu'il n'y a pas de souci à se faire pour elles... 

 

Malheureusement tous les chats sans foyer n'ont pas la chance de ces chattes là. Hier, j'ai reçu un appel d'une personne de Briis-sous-Forges qui nourrit, depuis plusieurs semaines, un jeune chat tigré, mâle, dans son jardin. Il est, paraît-il, très gentil et voudrait bien qu'on l'invite à entrer pour "poser ses valises". 

 

La dame en question, qui n'est plus toute jeune, s'apprête à déménager vers une structure où elle ne pourrait pas emmener ce pauvre chat. C'est un crève-coeur pour elle. Elle nous a demandé de lui trouver une famille... Je n'ai pas encore de photo...je ne suis pas encore allée voir sur place... mais ça ne va pas tarder.

 

Je reviens vers vous prochainement à son sujet...

 

A suivre. 

Rédigé par Monique

Publié le 9 Juillet 2017

CE CHAT EST-IL LE VOTRE ??

Nathalie, la "nourrisseuse" des chats de Bligny a rencontré ce très gentil et jeune chat samedi.

 

Nous n'avons pas encore pu vérifier s'il est porteur d'une identification... Nous savons que de nombreux habitants du site sont les heureux propriétaires de chats...Quelqu'un reconnaît-il le sien ? 

 

Il n'est pas impossible que ce gentil animal soit un "cadeau" qui nous serait offert de bon coeur par un vacancier en partance.

 

Sans autres nouvelles d'un éventuel propriétaire, il sera proposé à l'adoption après son passage chez le vétérinaire. 

 

Rédigé par Monique

Publié le 7 Juillet 2017

MINOU et son maître habitent Suresnes.

MINOU et son maître habitent Suresnes.

MINOU a un propriétaire qui se désole de devoir se séparer de lui. Ce très gentil chat n'a qu'un an et demi, il vit dans un petit appartement de 20 m2 et s'y trouve souvent à l'étroit. 

 

Son maître lui fait faire quelques balades en bas de son immeuble mais les voisins se plaignent car il arrive que MINOU, qui n'est pas stérilisé, fasse pipi sur des paillassons et, comme chacun le sait, l'urine d'un chat "entier" sent franchement mauvais. 

 

Le problème est aggravé car le maître de Minou est souffrant et devrait être hospitalisé, ce qu'il refuse à cause de ce chat qu'il aime de tout son coeur.  

 

Il a fait appel à notre association pour trouver des adoptants pour MINOU en espérant qu'il pourra continuer à avoir de ses nouvelles et peut-être même lui rendre visite. 

 

Avant de rejoindre sa nouvelle famille, Minou sera stérilisé et identifié par nos vétérinaires qui vérifieront son état de santé. 

 

J'espère vraiment pouvoir apporter une réponse favorable à ce gentil maître très éprouvé par la vie. 

Rédigé par Monique

Publié dans #A ADOPTER

Publié le 7 Juillet 2017

Les actes de cruauté dont les animaux sont victimes se multiplient sans que les coupables, quand par hasard ils sont découverts, ne soient condamnés comme ils devraient l'être. 

Aussi méprisables que les actes d'une évidente cruauté, il y a ceux dont les auteurs tentent de se donner le beau rôle. 

Voici le message que nous avons reçu ce matin : 

 

<<

 bonjour,
je me permet de vous contacter afin de placer mon chat de 13 ans, gentil mais tres independant. habituer à vivre en appartement. je cherche à la placer à la suite du décès de mon autre chat. depuis la perte de celui ci, verdit ne veut plus manger, miaule, s'arrache les poils et l'on voit dans son regard qu'il n'est pas heureux.il lui faudrait une maison avec d'autres chats. je m'en remet à vous.
Assez urgent pour lui. il dépérit.
dans l'attente ,

cordialement, >>

Ben voyons ! A cette époque où des milliers de chatons sont abandonnés n'importe comment, où les refuges débordent, il est certain qu'un chat de 13 ans va trouver des amateurs ! 

Ces "bons" maîtres qui se désolent de voir leur chat de 13 ans dépérir d'ennui n'envisagent surtout pas d'adopter un autre chat pour lui tenir compagnie ! Il n'est pas heureux... ça se voit dans son regard...MINABLE ! 

Rédigé par Monique

Publié le 1 Juillet 2017

Voici le très beau texte d'Alain Lambert, Membre de la SPA parisienne

Rédigé par