Publié le 27 Décembre 2012

Les cas particuliers

Notre activité, il n'est jamais inutile de le rappeler, n'est pas de faire fonctionner un refuge ni une fourrière. Un refuge est une structure qui accueille des animaux légalement abandonnés par leurs maîtres ou provenant d'une fourrière qui, elle reçoit les animaux errants. La loi prévoit, en effet, que le gestionnaire de la fourrière peut céder à titre gracieux ces animaux non réclamés par leurs propriétaires à une association qui dispose d'un refuge.

Notre objet est bien de protéger des chats sans maître en limitant leur prolifération et en favorisant leur maintien sur le territoire où ils se sont établis, où ils sont nés pour autant qu'ils reçoivent de la nourriture et qu'ils disposent d'un abri.

Cependant nous ne pouvons pas nous passer d'un lieu d'accueil, en attendant le passage chez le vétérinaire et assurer ensuite la convalescence des opérés. Pourtant tout n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Si une chatte "sauvage" peut être relâchée sur son territoire, que faire des chatons qui l'accompagnent parfois ? Ils sont trop jeunes pour être stérilisés et pas assez sociables pour séduire un adoptant. Certains ne le deviendront jamais. Qui aurait alors le coeur de les remettre à la rue après les avoir soignés et avoir tenté d'en faire des chats familiers pendant plusieurs mois ?

Que dire de ceux qui ont échappé à une campagne d'empoisonnement sur le parking d'un supermarché, recueillis par de braves gens qui nous supplient de <<faire quelque chose pour eux !>>. Chacun des chats qui sont restés chez quelques responsables de l'association est "un cas" ! Je vous invite à découvrir un large extrait de notre album de famille et faire connaissance de quelques uns de nos protégés.

Si le désir vous vient d'en adopter ou d'en parrainer un, laissez-nous un message !

Rédigé par Monique et Michel

Publié le 12 Décembre 2012

Darling a été capturée à l'hôpital de Dourdan avec sa mère et ses soeurs au mois de juillet 2008, elle avait environ 3 mois. Pas assez sociable pour séduire d'éventuels adoptants elle est restée avec nous. Au mois d'août 2012 il s'est avéré qu'elle souffre d'insuffisance rénale. Un traitement a été mis en oeuvre mais pour avoir une chance de vivre encore quelques années elle devrait recevoir une alimentation adaptée et faire l'objet d'une surveillance vétérinaire.

Si nous pouvons la conduire chez le vétérinaire pour y recevoir des perfusions quand nous voyons qu'elle ne va pas très bien, il nous est impossible de la nourrir avec des aliments de régime, sauf à la faire vivre définitivement dans une cage car Darling vit au milieu des autres chats et mange comme eux !

L'idéal serait qu'elle soit accueillie dans une maison où elle serait la seule chatte ou qu'elle soit en compagnie d'un chat qui présente le même problème de santé. Bien entendu tous les frais (soins vétérinaires et alimentation spéciale) resteraient à la charge de notre association.

Notre Darling n'est pas particulièrement câline, elle est restée la chatte indépendante que nous avons capturée mais elle a le droit d'avoir sa chance.

Merci de nous laisser un message si vous voulez la rencontrer.

Eté 2010... Rien ne laissait supposer que sa vie serait en danger deux ans plus tard.

Eté 2010... Rien ne laissait supposer que sa vie serait en danger deux ans plus tard.

Rédigé par Monique

Publié le 4 Décembre 2012

Crazy !

Bonjour !

Un adhérent propose une chatte de 3 ans, Crazy, ravissante et calme, mère Sibérien, père croisé Maine Coon / Sibérien (cliquez sur la photo !)

Le problème est qu'il possède 3 autres chats, et que sa mauvaise entente avec deux d'entre eux la contrarie, ce qui se traduit par le fait qu'elle urine fréquemment en tous points de la maison, ce qui n'est plus supportable pour son maître. Le vétérinaire est persuadé que Crazy cesserait d'agir ainsi avec la disparition de la source de contrariété.

N'hésitez pas à nous laisser un message si vous souhaitez adopter Crazy !

Rédigé par

Publié le 1 Décembre 2012

Les Amis des Chats ont du talent !

C'était le 5 septembre 2005. En s'éveillant Romane s'était exclamée "Aujourd'hui c'est le plus beau jour de ma vie !"... elle viendrait chercher à Fontenay-les-Briis le chaton que nous avions recueilli au Centre Médical de Bligny et appelé Ascot. Enfin ses parents avaient accepté de réaliser son rêve : avoir un chaton !

Quatre mois plus tard, sa famille et elle avaient reçu les vœux de notre Association et le Conte de Noël qui y était joint. Romane nous avait envoyé un petit mot de remerciements et des nouvelles d'Ascot rebaptisé Lilou.

Hélas moins d'un an plus tard Lilou, le jeune chat tellement aimé s'était fait tuer par une voiture.

Delphine Salvador, la maman de Romane, pour créer de la beauté qui viendrait soulager la tristesse de sa petite fille, a alors écrit un joli Conte, celui du Chat Ebouriffé. Il est plein de tendresse et de poésie. Découvrez-le en cliquant sur le lien ci-joint.

Rédigé par